Rivière Langevin : appel au civisme et au respect des arrêtés en vigueur

loisirs saint-joseph
Les riverains de la rivière Langevin restreignent l'accès aux bassins et cascades
©Willy Fontaine

En cette période de fortes chaleurs, l'idée d'aller se baigner pour se rafraîchir est plutôt tentante, notamment à la Rivière Langevin. La municipalité de Saint-Joseph rappelle ainsi les mesures en vigueur sur les berges pour ce dernier week-end de janvier.

Ce début d’année 2021 est particulièrement chaud, et beaucoup sont les personnes qui cherchent un peu de fraîcheur le long des berges de la Rivière Langevin. Chaque week-end, les visiteurs sont très nombreux à sillonner les 13 kms de berges pour aller jusqu’à la cascade de Grand Galet, le site de Cap Blanc ou pour se poser au bord de la rivière.

Les arrêtés municipaux et préfectoraux pour lutter contre la COVID-19 sont toujours en vigueur

 

Toutefois les pique-niqueurs doivent garder en mémoire que :

  • les rassemblements de plus de 6 personnes sont interdits
  • le pique-nique et la consommation de nourriture sont interdits sur la voie publique
  • le stationnement doit se faire sur les emplacements réglementés
  • tout stationnement dangereux est passible d’une amende et de l’enlèvement du véhicule
  • la pratique de la baignade et des activités aquatiques se fait dans les endroits autorisés
  • le port du masque est obligatoire dans l’espace public
  • les déchets doivent être ramenés à son domicile ou être déposés dans une poubelle adéquate
  • le camping est interdit
  • les nuisances sonores à proximité des habitations sont interdites.

28 verbalisations le week-end dernier

 

Malgré ces rappels réguliers, et les campagnes de sensibilisation, la municipalité, les forces de l’ordre et les riverains sont régulièrement confrontés à des comportements inadaptés.

Le week-end du 23 et 24 janvier dernier, la police municipale et la gendarmerie nationale ont dû intervenir à plusieurs reprises. 28 verbalisations ont été réalisées dont:

  • 11 pour stationnement gênant ou dangereux,
  • 5 pour non-respect de l’interdiction de pique-niquer,
  • 2 pour non port du masque.

D’autres infractions comme l’alcoolémie au volant, le défaut de permis sont également à déplorer.

La municipalité de Saint-Joseph rappelle ainsi que des arrêtés ont été pris pour garantir la sérénité du site de Langevin et que tout manquement à la réglementation en vigueur sera verbalisé par les forces de l’ordre présentes. Pour des raisons de sécurité, l'accès au site pourra être restreint ou fermé lorsque la capacité d'accueil maximum, à savoir circulation et stationnement, sera atteinte. Tous les véhicules, dès lors qu'ils gênent la circulation, pourront être enlevés par la fourrière. 

Des incivilités qui agacent les riverains

 

Le 9 janvier dernier, les riverains de la Rivière Langevin ont manifesté leur mécontentement face aux incivilités à répétition aux abords du site. Ils avaient alors érigé un barrage et choisi de ne laisser passer que les résidents et les véhicules d’urgence. 

 

Pourtant un appel au civisme avait déjà été lancé par la mairie de Saint-Joseph qui avait également rappelé qu'en cas de non-respect des règles, les contrevenants s'exposent à une verbalisation de 35 à 135 euros.