Saint-Joseph : 170 épaves de voiture stockées sur six sites sauvages

faits divers saint-joseph
Opération de lutte contre les décharges sauvages sur Saint-Joseph
©Gendarmerie de La Réunion
170 carcasses de véhicules, des dizaines de déchets très polluants abandonnés sur le sol. La liste des infractions relevées par les gendarmes de Saint-Joseph, au cours des contrôles effectués, sur six sites ce jeudi est interminable. 
 
Six sites sur lesquels sont stockés, depuis des années, 170 épaves de voiture ont perquisitionné par la gendarmerie de Saint-Joseph, ce mercredi 19 septembre 2018. Pour coordonner cette opération sur le plan judiciaire et logistique, étaient présents, le procureur de la République de Saint-Pierre, le commandant de la compagnie du Sud et des agents de la DEAL (direction de l'environnement, de l'aménagement et du logement).

Deux ans de prison et 75 000 euros d'amende 

Outre les carcasses des véhicules, les enquêteurs ont constaté que les sites en question regorgés de détritus polluants et constituaient des gîtes larvaires parfaits pour les moustiques. Avec les gants de la DEAL, les militaires ont relevé les infractions à l'environnement avant d'entendre les propriétaires des lieux. Ils devront s'expliquer devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre où ils encourent 2 ans de prison et 75 000 euros d'amende précise la compagnie de gendarmerie de La Réunion sa page Facebook
Les Outre-mer en continu
Accéder au live