Saint-Joseph : pique-niques interdits à la rivière Langevin et au bassin de Manapany

coronavirus saint-joseph
Bassin de Manapany les Bains Saint Joseph 130220
©Valérie Rubis (Réunion la 1ère)
Après la ville de Saint-Paul, c'est au tour de Saint-Joseph de restreindre l'accès à certains de ces sites très prisés. Le maire de la commune du sud sauvage réglemente ainsi par arrêté municipal, les pratiques de pique-nique et loisirs à la rivière Langevin et au bassin de Manapany.
Vous étiez nombreux à profiter du premier week-end du déconfinement pour reprendre une tradition dominicale : les pique-niques. Se retrouver, partager un bon cari, mais en respectant une fois encore les nouvelles règles et les gestes barrières. 
 
Mais à partir d'aujourd'hui, sachez que certains sites du sud, sont désormais réglementés. Patrick Lebreton, maire de Saint-Joseph a pris la décision de restreindre les pratiques de loisirs par la voie d'un arrêté municipal, à la rivière Langevin et au bassin de Manapany, à l'instar du site de Grand Anse ou encore l’arrière des plages du lagon de l’Ermitage.
  

Terminés les pique-niques, le camping et le farniente


En ce qui concerne le bassin du "coin charmant", à Manapany et ses alentours, le maire a pris la décision d'interdire, les pique-niques, la pratique des jeux et sports collectifs ainsi que le farniente sur site.

Les berges de la rivière Langevin sont également réglementées. L’accès aux berges et la baignade étaient déjà prohibés depuis le 11 mai. Désormais, le pique-nique, le camping ainsi que la pratique de jeux et sports collectifs y sont strictement interdits. 

Le maire précise que "tout contrevenant aux présents arrêtés est passible d'une amende". Une amende qui s'élève à 135 euros.  
Les Outre-mer en continu
Accéder au live