réunion
info locale

Saint-Leu : aucune observation de requin, l'interdiction de baignade est levée

requins saint-leu
saint leu plage mer lagon 230319
©Pierre Comorassamy (Réunion la 1ère)
La mairie de Saint-Leu décide, ce dimanche 24 mars au matin de levée l'interdiction de baignade et de la pratique d'activités nautiques dans le lagon de la commune. Depuis l''entrée d'un requin dans le lagon vendredi, aucun squale n'a été détecté dans la zone. 
Une nouvelle reconnaissance a été effectuée ce dimanche 24 mars à 7h35 par le Centre d'Appui et de Ressources pour la Réduction du Risque Requin. Aucune présence de requin n'a été détectée lors de ce survol de drone au-dessus du lagon, de la passe et de la barrière de corail, tout comme pour ceux de la veille d'ailleurs. 

Décision a donc été prise de lever l'arrêté d'interdiction de baignade et d'activités nautiques dans la bande des 300 mètres pris vendredi soir par le maire de la commune. Baignade et activités nautiques sont désormais de nouveau autorisées.
 

Un squale dans le lagon deux jours plus tôt


Vendredi 22 mars, vers 18h, un requin de près de 2 mètres, avait été vu et filmé par des témoins affolés depuis le bord de plage. Un baigneur a d'ailleurs pu sortir de l'eau, passant à quelques mètres à peine du squale.  La scène a choqué, et un arrêté d'interdiction de baignade et d'activités nautiques avait été pris par la municipalité dans la foulée. 
©Océan Prévention Réunion

Des opérations de pêche ciblées, de type Palangre Verticale avec Alerte de Capture, ont été déployées dans la zone allant du cimetière de Saint-Leu jusqu'à la Pointe-des-Châteaux, au cours de la nuit de samedi à dimanche. Aucun déclenchement ne s'est fait cette nuit, les appâts sont restés intacts.
 

Le préfet appelle à la prudence

Une présence dans le lagon qui ne s'est semble-t-il pas répétée depuis. Les survols de drone n'ont en effet détecté aucun requin, mais pour prévenir tout danger, la préfecture a tenu à rappeler les règles de sécurité. Ainsi, la pratique du surf et du bodyboard au lever ou au coucher du soleil reste à proscrire, ces périodes de la journée étant propices aux attaques de requins.

De plus, l'arrêté préfectoral du 13 février dernier restreint les activités les plus exposées au risque requin. La baignade et les activités nautiques utilisant la force motrice des vagues ne sont autorisés que dans le lagon ou dans les zones aménagées et surveillées en dehors du lagon. Pour les plages surveillées, une signalisation par des drapeaux de couleur est en vigueur.
 
Plage de Boucan Canot Flamme orange requin 281218
©Réunion la 1ère
Publicité