Faillite personnelle : Thierry Robert condamné à cinq ans d'interdiction de gérer une entreprise

justice saint-leu
Thierry Robert
©RB Imaz Press Réunion
A la tête d’une société de construction et de location avec son père, Thierry Robert a été condamné par le tribunal de commerce de Saint-Pierre à une mesure de faillite personnelle se traduisant par une interdiction de gérer une entreprise pendant cinq ans. L’affaire avait été examinée le 31 août.

Thierry Robert vient d'être condamné pour faillite personnelle par le tribunal de commerce de Saint-Pierre. Conséquence directe de cette décision : l'ancien député-maire de Saint-Leu écope d'une interdiction de gérer une entreprise pour une durée de cinq ans.

Celui-ci a dores et déjà annoncé qu'il ferait appel. Si cette décision était confirmée, Thierry Robert ne serait plus en mesure de gérer aucune de ses entreprises actuelles.

Plusieurs fautes de gestion reprochées

L'affaire avait été examinée le 31 août dernier : Thierry Robert avait dû s'expliquer sur les fautes de gestion commises au sein de sa société, la SARL Construction et Location de l’océan indien, jusqu'à sa liquidation en 2018.

Thierry Robert et à son père, Thomas, étaient poursuivis pour avoir dissimulé des actifs de l'entreprise familiale, mais aussi pour ne pas avoir tenu de comptabilité, sans compter qu'ils avaient poursuivi l’activité alors que celle-ci était déficitaire. Les dettes fiscales et sociales ont ainsi continué à s'accumuler jusqu'à atteindre la somme de 166 000 euros.

Son père également condamné

Lors de l'audience, Thierry Robert a défendu qu'il n'était plus le dirigeant de la société, son père l'ayant par la suite remplacé à ce poste. Mais aux yeux du Ministère public, c'était bien lui le responsable en tant qu'ancien gérant.

Le tribunal de commerce a au final suivi les demandes de la procureure et du mandataire judiciaire en condamnant l'ancien maire mais aussi son père à une interdiction de gérer une entreprise.