publicité

Saint-Louis : Les élus de la majorité bloquent la mairie

Portes closes depuis ce matin pour les services de la mairie de Saint-Louis. Les élus de la majorité ont décidé d’en bloquer l’accès tant qu’ils ne seront pas reçus par le préfet de La Réunion.
 

© Florice Houngbo (Réunion la 1ère)
© Florice Houngbo (Réunion la 1ère)
  • Lise Hourdel avec Suzette Emma
  • Publié le , mis à jour le
Près de 150 militants sont venus soutenir les élus de la majorité de Saint-Louis ce lundi 9 juillet dès 8h30. Rassemblés sur le parvis de la mairie, ils ont écouté la déclaration du maire, Patrick Malet.

Le bâtiment a ensuite été fermé. Il devrait le rester tant que les élus de la majorité n’auront pas été reçus par le préfet de La Réunion. Une permanence est toutefois assurée pour les services d’urgence, tels que l’état civil.
 
© Florice Houngbo (Réunion la 1ère)
© Florice Houngbo (Réunion la 1ère)
C’est pour protester contre les récentes préconisations de la Chambre Régionale des Comptes, que les élus se sont ainsi mobilisés. Après 8 années de déficit budgétaire, ils estiment avoir fournis les efforts nécessaires de réduction drastique des dépenses, qui ont ainsi permis de résorber totalement ce déficit budgétaire dès la fin de l’année 2017, soit un an plus tôt que ne l’exigeait la Chambre.

Ainsi, le budget 2018 a été, selon le maire de la commune, Patrick Malet, constitué sur des bases solides, un excédent de 56 000 euros ayant même été dégagé, et ne générerait pas de nouveau déficit. Mais voilà, la Chambre régionale des Comptes ne semble pas du même avis. Les dépenses de fonctionnement continueraient à lui poser problème et elle aurait de fait décidé de bloquer toute possibilité d’emprunt.

Sans emprunt, la commune ne peut donc pas faire d’investissements, c’est en tout cas la position des élus de la majorité, qui estiment que la population sera la première pénalisée. Impossible selon eux de rénover certains bâtiments scolaires, par exemple.

De fait, comme c’est au préfet de La Réunion qu’il incombe d’appliquer ou non les préconisations de la Chambre Régionale des Comptes, les élus demandent à s’entretenir avec lui avant que toute décision ne soit prise. Une demande formulée de longue date et laissée sans réponse jusque-là, d’où la mobilisation de ce lundi matin.

Selon Patrick Malet, une réponse lui aurait finalement été donnée, mais le rendez-vous n’aurait pas lieu avant la semaine prochaine. Le maire de Saint-Louis a donc décidé de maintenir la pression en gardant les portes de sa mairie fermées.

Reportage de Patrick Smith et Florice Houngbo.
Les élus de la majorité bloquent la mairie de Saint-Louis
Reportage  -  Réunion la 1ère  -  Patrick Smith et Florice Houngbo

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play