Saint-Louis : les dangers de la RN5 pour les écoliers

sécurité
Pour se rendre à l'école Ambroise Vollard, les élèves doivent traverser la RN5
Pour se rendre à l'école Ambroise Vollard, les élèves doivent traverser la RN5 ©Loïs Mussard
Depuis le début du mois de décembre, il n’y a plus d’agent de médiation pour assurer la sécurité des élèves de l’école Ambroise Vollard à Saint-Louis, lorsqu’ils traversent la RN5 pour accéder l’école. La directrice a alerté la municipalité, sans succès.
 
Tous les jours, 500 élèves de la petite section au CM2 de l’école Ambroise Vollard doivent traverser la RN5 pour se rendre à l’école. La directrice, Shantal Hoarau estime que la route est dangereuse pour les élèves. Depuis une semaine, Shantal Hoarau explique  qu’il n’y a plus d’agent de médiation présent pour assurer la sécurité des enfants lorsqu’ils traversent la rue.
 

Pour moi, cette sécurité est incontournable et elle n’est pas négociable.

Shantal Hoarau, directrice de l'école Ambroise Vollard

  

Une prestation de la commune

La directrice rappelle aussi qu’il s’agit d’une école communale. Cela signifie que la municipalité "doit donc de droit et de fait assurer ses prestations." Les agents de médiation vont partie de ces prestations. Elle demande à la mairie de mettre en place deux agents pour assurer la sécurité des enfants.

Elle a alerté la municipalité à plusieurs reprises. Des courriers ont été envoyés mais pour l’instant, ce problème est toujours sans solution. La directrice a dû se résoudre à faire appel à la bonne volonté des parents, pour qu’ils aident leurs enfants à traverser la rue. "J’ai remarqué qu’on ne voit plus personne pour faire la circulation, constate Gérard, qui accompagne ses petits enfants scolarisés au sein de l’établissement. Je me demande où est passé cette personne."

Si rien n’est fait pour la sécurité des élèves, Shantal Hoarau se dit prête à exercer son droit de retrait.