publicité

Assassinat d'un gramoune: les deux locataires mis en examen ont reconnu les faits

Le père et son fils interpellés et placés en garde à vue dimanche soir ont été mis en examen pour assassinat. Ils ont été écroués, l'un à Saint-Pierre, l'autre à Domenjod

© Suzette Emma
© Suzette Emma
  • E.A. avec Suzette Emma
  • Publié le , mis à jour le
Les assassins présumés de Maximin Chane Fane dorment ce soir en prison, l'un à Saint-Pierre, l'autre à Domenjod. Le père de 48 ans et le fils de 24 ans interpellés dimanche soir dans le quartier de La Palissade à Saint-Louis dans un état d'ébriété avancé ont été mis en examen pour assassinat. Georget et Kevin Hoarau ont reconnu les faits et avoir prémédité cette agression mortelle. 

Ce sont les voisins de la maison du gramoune de 73 ans qui ont alerté les gendarmes. Dans l'après-midi, ils avaient repéré des traces importantes de sang sur la clôture de l'habitation. Les gendarmes qui sont rapidement intervenus ont retrouvé le corps de Maximin Chane Fane dans la maison qu'il louait aux deux hommes. La victime était allongé sur le dos, le torse nu, le visage recouvert d'un linge propre.  Les médecins légistes avaient également retrouvé de nombreuses plaies, notamment sur le thorax, dans le dos ainsi qu'au niveau du cou, des blessures directement liées à des coups portés avec une arme blanche.

C'est une discussion autour de loyers impayés qui aurait mal tourné: le septuagénaire serait venu récupérer son argent auprès de ses deux locataires particulièrement émêchés ce jour-là. 

(Re)Voir le reportage de Frédéric Hoarau et Laurent Pirotte: 
 
Comparution assassins de Saint-Louis

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play