réunion
info locale

Barrage, jets de galets et lacrymogènes à La Palissade

faits divers saint-louis
Emeutes à Saint-Louis
©Réunion 1ère
Saint-Louis a été, une nouvelle fois, le théâtre de violences urbaines. Pendant plus de trois heures mardi soir, une vingtaine de jeunes du quartier de La Palissade ont monté des barrages de poubelles enflammées et affronté les gendarmes venus les déloger.
Début de nuit sous-haute tension à Saint-Louis. Une nouvelle fois, c'est dans le quartier de La Palissade qu'une vingtaine de jeunes ont installé un barrage.
Il était près de 20 heures quand les manifestants se sont regroupés au niveau du rond-point situé en bas des immeubles de deux étages. Les gendarmes mobiles rapidement sur place ont fait face pendant de longues minutes au petit groupe. Dès le premier "affrontement", les "manifestants" ont reculé vers le centre de la cité située en bordure de la route de la Rivière.

Quatre interpellations

Là, les bombes lacrymogènes ont répondu aux jets de galets et de cocktail Molotov. Trois heures de face à face qui se sont achevés par une charge des militaires. Trois des vingt belligérants ont été interpellés et placés en garde à vue dès mardi soir. Un quatrième a été arrêté, ce mercredi au saut du lit. Tous sont entendus pas les gendarmes qui ont saisi sur place une vingtaine de cocktail Molotov déjà prêt à l'emploi. L'un des militaires a été légèrement blessé au cours de ces échauffourées.
Les victimes de ce nouveau mouvement d'humeur des demandeurs d'emplois du quartier de La Palissade, sont des conteneurs de poubelles et des caddies volés dans une grande surface située à proximité. 


Publicité