Saint-Louis : un bus du réseau Alternéo caillassé dans le quartier de La Rivière

faits divers saint-louis
Réseau de Bus Alternéo Saint-Louis La Réunion
L'un des bus du réseau de transport Alternéo ©DR
Ce jeudi, vers 14h30, l'un des bus de la ligne 21 du réseau Alternéo a été caillassé à proximité du collège Hegésippe-Hoarau dans le quartier de la Rivière Saint-Louis. Aucun blessé n'est à déplorer.

La direction de la Semittel parle d'un "acte de vandalisme gratuit". Ce jeudi, en début d'après-midi, un bus de la ligne 21 du réseau Alternéo a été la cible d'un caillassage à proximité du collège Hegésippe-Hoarau.

L'incident est survenu vers 14h30 alors que le bus reliait la gare routière de Saint-Louis au quartier de La Rivière. La Semittel fait état de dégâts qui n'ont heureusement pas occasionné de blessures parmi les passagers. Pour autant, cela n'est pas sans conséquences.

Un bus de la ligne 21 du réseau Alternéo caillassé à la Rivière Saint-Louis
La Semittel explique en avoir pour plus de 3 000 € de frais pour le remplacement de la vitre ©DR

3 000 euros de dégâts

"La vitre, même si elle n'est pas tombée, est éclatée et devra être remplacée. Ce n'est que du matériel, mais une telle vitre coûte plus de 3 000 euros et avec les délais d'approvisionnement actuels, cet incident risque d'immobiliser le bus plusieurs semaines", indique Mathieu Chichéry, le directeur général délégué.

Les forces de l’ordre ont été alertées à la suite des faits, tout comme les équipes de contrôle de la Semittel qui se sont rendues sur place pour sécuriser le trajet des autres bus affectés à ce secteur.

Une plainte sur le point d'être déposée

La direction de la Semittel indique qu'elle "déplore ce nouvel incident" et "exprime sa solidarité envers le conducteur et les clients qui ont subi cette agression". Elle fait part de son intention d'aller déposer une plainte "en espérant que les auteurs des faits pourront être interpellés".

Elle promet aussi de faire appel à nouveau aux autorités pour mener des actions de lutte contre ces faits de violence qu'elle dit de plus en plus récurrents.

Un bus de la ligne 21 du réseau Alternéo caillassé à la Rivière Saint-Louis
"Une telle vitre coûte plus de 3 000 euros et avec les délais d'approvisionnement actuels, cet incident risque d'immobiliser le bus plusieurs semaines" ©DR