Toujours aucune trace de Cédric Philéas, recherché pour double tentative d'homicide

faits divers saint-louis
Cédric Philéas, principal suspect dans la double tentative d'infanticide à Saint-Louis
Cédric Philéas (en médaillon) est soupçonné d'avoir poignardé ses deux enfants âgés de 2 et 7 ans, le samedi 27 novembre dernier, à quelques kilomètres seulement du domicile familial ©Avis de recherche Gendarmerie de La Réunion
Voilà maintenant plus de six mois que Cédric Philéas est recherché, pour double tentative d'homicide sur ses deux enfants, dans le quartier de Gol-les-hauts à Saint-Louis. Toutes les hypothèses restent ouvertes concernant la disparition de l'homme de 35 ans dans la nature, souligne Caroline Calbo, procureure de la République de Sant-Pierre, qui fait le point sur ce dossier.


C’était le 27 novembre 2021 : Cédric Philéas est accusé d'avoir poignardé ce jour-là ses deux jeunes fils de deux et neuf ans, au Gol-les-hauts à Saint-Louis. Un geste qu'il aurait commis dans un contexte de séparation d’avec la mère de ses enfants.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère : 

Tentative d'infanticide : Cédric Philéas introuvable 7mois après

Les deux victimes, dans un état critique, avaient été prises en charge et avaient heureusement échappé à la mort après de multiples interventions chirurgicales. Mais l’auteur présumé des faits lui, a depuis disparu dans la nature.

"Pour l'instant on ne l'a pas retrouvé"

L’homme de 35 ans avait pris la fuite à l’arrivée des voisins alertés par les cris. Les premières semaines, de nombreuses battues avaient été menées afin de le retrouver, dans l’hypothèse où Cédric Philéas aurait pu se cacher dans les nombreuses grottes et cavités de la ravine du Gol, où il s’était enfui.

Tout ce qu’on sait c’est qu’il était blessé quand il s’est jeté dans la ravine. C’est après qu’on a perdu sa trace. C’est là que les recherches continuent mais pour l’instant on ne l’a pas retrouvé”, précise Caroline Calbo, procureure de la République au tribunal de Saint-Pierre. 

Les recherches se poursuivent 

Sept mois après, les recherches se poursuivent, assure le parquet de Saint-Pierre.

La juge d’instruction suit ce dossier avec la section de recherches qui le recherchent toujours, sur commission rogatoire. En l’état, toutes les pistes sont toujours ouvertes, on n’a toujours pas retrouvé de corps.

Caroline Calbo, procureure de la République de Saint-Pierre

Pour son l'ex-compagne de Cédric Philéas et mère des deux victimes, difficile de se reconstruire. "C’est le message de mon premier garçon : pour sa guérison, il faut qu’on le retrouve, mort ou vivant", témoigne la mère des deux victimes. 

Vivant ou mort ? Rien ne permet de l'affirmer

Rien ne permet d'affirmer à ce stade que Cédric Philéas est mort, comme l’a rappelé Caroline Calbo, procureure de la République de Saint-Pierre. 

J’aimerais pouvoir répondre à ces questions et je comprends parfaitement les questions que se posent les victimes, le stress que ça représente de vivre dans l’attente de savoir ce qu’il est devenu. Toutes les pistes ont été explorées. Il n’y a plus de signe de vie depuis quelques temps, mais tant qu’on n’aura pas retrouvé le corps, je comprends que la famille se pose des questions.

Caroline Calbo, procureure de la République du tribunal de Saint-Pierre

Un risque de poursuites pour les personnes qui l'aideraient

Elle rappelle aussi que, bien évidemment, les personnes qui pourraient aider et héberger Cédric Philéas dans le cas où il serait vivant, “risquent des poursuites”.

Pour l’instant les éléments qu’on a pu avoir de ses proches ne permettent pas de laisser penser qu’il a repris contact avec quelqu’un qu’il connaissait.

Caroline Calbo, procureure de la République de Saint-Pierre

Le mystère reste entier. 

Les précisions de Caroline Calbo à Réunion La 1ère : 

Caroline Calbo, procureur de la république de Saint-Pierre. Affaire Philéas, le point sur l'enquête