L’Hermitage : mortalité inexpliquée de murènes dans le lagon

mer saint-gilles
Murène léopard retrouvée morte en mai 2021 à L'Hermitage
©Bruce Cauvin, Réserve naturelle marine de La Réunion

Un mal mystérieux frapperait-il les murènes du lagon ? A L’Hermitage, une imposante murène léopard ainsi qu’une murène à tache noire ont été retrouvées mortes à deux jours d’intervalles. La réserve marine sollicite les usagers de la mer pour tenter d’expliquer le phénomène.

Qu’est-il arrivé à ces deux murènes retrouvées mortes dans le lagon au cours des derniers jours ? Alertée par les maîtres-nageurs sauveteurs du poste de secours de l'Hermitage, l’équipe de la réserve naturelle marine n’arrive toujours pas à l’expliquer.

D’autant que les deux spécimens, d'après les premières analyses réalisées, ne présentent pas de blessures apparentes pouvant relier par exemple cette mortalité à de la pêche au harpon ou encore à la ligne.

Murène léopard retrouvée morte en mai 2021 dans le lagon de L'Hermitage
©Bruce Cauvin, Réserve naturelle marine de La Réunion

Deux spécimens de belles tailles

Les agents de la réserve marine ont récupéré les deux individus à deux jours d'intervalle : une grosse murène léopard de plus de 13 kg pour 1,60 mètre de longueur ainsi qu’une murène à tache noire de 80 cm de long et pesant deux kilos.

Murène à tache noire retrouvée morte Hermitage mai 2021
©Camille Lepetit, Réserve naturelle marine de La Réunion

Appel à témoins...

Pour la réserve, il s’agit notamment de vérifier si d’autres murènes n’auraient pas également été retrouvées mortes dans le secteur. Celle-ci se tourne ainsi vers son "réseau d'observateurs" : les sentinelles du récif, les plongeurs, les pêcheurs, les apnéïstes, et autres usagers de la mer.

En cas de nouvelles observations, la réserve marine demande à ce qu’on lui envoie des photos, avec la date et le lieu de l'observation sur le mail suivant : info@reservemarinereunion.fr