Une nouvelle murène retrouvée morte à Saint-Gilles, la troisième en une semaine

environnement saint-gilles
Une nouvelle murène retrouvée morte sur une plage de l'Ouest
Une murène vipère retrouvée morte à Grand Fond ©Réserve Naturelle Marine de La Réunion

Après une murène léopard et une autre à tache noire, c'est une murène vipère qui a été découverte ce samedi sur une plage de Grand Fond. La troisième retrouvée morte en une semaine. Une mortalité toujours inexpliquée. La réserve marine sollicite l'aide de son réseau d'observateurs.

Que se passe-t-il dans le lagon de Saint-Gilles? En une semaine, pas moins de trois murènes ont été retrouvées mortes. Des espèces fréquentant habituellement les passes et pentes externes des récifs coralliens.

Samedi, c'est une murène vipère de deux kilos et d'une longueur de 80 cm qui a été découverte sans vie sur la plage située à la Pointe des Aigrettes, à Grand Fond. Le spécimen a pu être rapidement récupéré par des agents de la réserve marine. Malheureusement, l'état de décomposition avancé du poisson n'a pas permis de faire des analyses poussées afin de déterminer les causes exactes de la mortalité.

Tévamie RUNGASSAMY, chargée d'études à la réserve marine :

Direct Zoom avec Tevamie Rungassamy, chargée d'études à la réserve marine

 

Une mortalité toujours inexpliquée

Vendredi dernier, le 14 mai, deux autres murènes ont été retrouvées dans le même état dans le lagon proche du poste des Maîtres Nageurs Sauveteurs. Il s'agissait là, d'une murène léopard et d'une murène à tache noire, celà à seulement deux jours d'intervalle.

D'après les analyses réalisées, les deux spéciemen ne présentaient pas de blessures apparentes pouvant relier cette mortalité à de la pêche au harpon ou encore à la ligne. Le mystère sur l'origine de leur mort reste entier.

 

Appel à la vigilance 

Pour tenter d'expliquer le phénomène, la réserve marine sollicite  son "réseau d'observateurs" : les sentinelles du récif, les plongeurs, les pêcheurs, les apnéistes, et autres usagers de la mer.

En cas de nouvelles observations, n'hésitez pas à appeler directement la réserve au 02 62 34 64 44 afin que les agents puissent intervenir au plus vite, et procéder aux analyses.