Saint-Paul : la plage recouverte d'écume avec la forte houle

océan indien saint-paul
Écume de mer sur Saint-Paul mars 2018 Dumazile
©Fabrice Floch (Réunion la 1ère)
La forte houle de mardi qui déferle encore sur les plages de l'Ouest et du Sud a produit énormément d'écume. Blanche loin de l'Étang et marron à proximité, le phénomène spectaculaire est rare à La Réunion, mais pas unique.
La plage de la Baie de Saint-Paul était recouverte d'écume de mer. Cette mousse plus ou moins blanche, voire franchement brune à proximité de l'étang, est produite par une mer agitée et un vent fort. Ce phénomène observable un peu partout autour de la planète est très rare sur notre île. Mardi soir, des dizaines de curieux et randonneurs s'interrogeaient sur l'origine du phénomène. 
Ecume de mer mars 2018
©Fabrice Floch (Réunion la 1ère)
En fait, comme l'explique le site sciencepost, l'eau de mer contient du sel, mais aussi des micro-organismes, des micro-algues, des phosphates, mais aussi des nitrates et autres silicates.
Pour que la mousse apparaisse, il faut donc des vagues importantes, puissantes, du vent va piéger des bulles d'air entourées d'un film biologique visqueux composé de matières organiques. 
L'écume de mer dans la ravine
L'écume de mer s'est accumulée dans l'embouchure de la petite ravine située juste à côté de la médiathèque Leconte-de-Lisle ©Fabrice Floch (Réunion la 1ère)
Soyons clair, la pollution contribue à la formation de l'écume. La prolifération de micro-algues unicellulaires favorise également la production de mousse. Ce mardi 6 mars 2018, la production d'écume de mer était spectaculaire en baie de Saint-Paul, même si nous étions encore loin du passage du cyclone Oswald en 2013 en Australie qui avait produit une couche d'écume de mer de 3 mètres d'épaisseur comme le montre cette vidéo diffusée sur YouTube.  

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live