Saint-Paul : Planch’Alizé va devoir reculer pour se mettre en retrait de la plage

saint-paul
Planch’Alizé va devoir reculer pour se mettre en retrait de la plage
Planch’Alizé va devoir reculer pour se mettre en retrait de la plage. ©Isabelle Hoarau
C’est acté par la mairie de Saint-Paul, selon une information du Journal de l'Ile. L’actuel restaurant Planch’Alizé va devoir déménager. Il va reculer et sera reconstruit quelques mètres plus en retrait de la plage.

Planch’Alizé va devoir reculer pour se mettre plus en retrait de la plage. La décision a été prise par la mairie de Saint-Paul, selon une information révélée par nos confrères du Journal de l’île, ce mardi 30 août.

Plus petit, et plus en retrait

Le nouvel établissement sera plus petit avec un style rondavelle et implanté sur une partie du parking actuel. L’objectif est de préserver le littoral Saint-Paulois.

"C’est une très bonne nouvelle, il y avait une volonté du gérant de reculer de la plage et de se mettre en conformité, explique Jean-François Nativel, conseiller municipal de Saint-Paul. On salue cette décision courageuse".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Planch’Alizé va devoir déménager et reculer d'une dizaine de mètres pour préserver le littoral Saint-Paulois

Des précédents à l’Hermitage

En 2018 déjà, à l’Hermitage, des restaurants "pieds dans l’eau" avaient dû être détruits. "Dans le passé, d’autres restaurants devaient déménagé sous la pression à l’Hermitage et ils n’ont jamais été reconstruits", déplore Jean-François Nativel. Pour l’élu de Saint-Paul, la bonne nouvelle est aussi que "l’activité économique sera maintenue et elle est essentielle pour le littoral de notre île", ajoute-t-il.

Préserver les emplois

Snack, restauration, location de matériels de plage : l’établissement propose différentes activités. Il emploie 48 salariés soucieux de leur avenir.

Prévu pour 2025

Le restaurant Planch’Alizé paie toujours ses redevances, mais il n’a plus d’AOT depuis 2018. La mairie consent à ce que le propriétaire continue son activité jusqu’à la livraison en 2025 d’un nouveau restaurant construit sur l’arrière de la plage, au-delà de la zone rouge.

Les réactions

Planch’Alizé va donc reculer de quelques mètres. "C’est un très bon restaurant de plage, sympathique, et il serait dommage que ça ferme, sans compter les pertes d’emploi", remarque un habitué des lieux. "On ne gêne personne, on est tranquille", s’étonne pour sa part une autre habituée du Planch'Alizée.