Saint-Paul : une marche blanche pour Marie-Reine, tuée sous les yeux de ses enfants à Vaulx-en-Velin

hommage saint-paul
La Marche Blanche à St Paul
La Marche Blanche à St Paul ©Willy THEVENIN
Une marche blanche a eu lieu à Saint-Paul, ce samedi 4 juin, pour rendre hommage à Marie-Reine Hoarau. Agée de 36 ans, la Réunionnaise a été tuée par son mari à Vaulx-en-Velin, dans le Rhône le 1er mai dernier.

Ce samedi 4 juin, Saint-Paul rend hommage à Marie-Reine Hoarau. Une marche blanche était organisée par la famille de Marie-Reine dans le quartier de tour des Roches où elle a grandi.

Marche blanche à Saint-Paul
Marche blanche à Saint-Paul ©Nakia Dany

Tuée en présence des enfants  

Cette mère de famille réunionnaise a été tuée par son mari à Vaulx-en-Velin, dans le Rhône. Agée de 36 ans, elle a été poignardée à mort sous les yeux de trois de ses enfants âgés de 4 à 12 ans le 1er mai dernier.  

Retrouvez le reportage de Réunion La 1ère :

Le dernier hommage à Marie-Reine, tuée par son mari

Cet après-midi, la marche blanche est partie du Bassin Vital, à Saint-Paul, à 13h pour rejoindre la vierge de Savannah. Les participants portaient un tee-shirt blanc et une fleur blanche ou des ballons à la main. Un moment très éprouvant pour les proches de Marie-Reine encore sous le choc de sa disparition.

"Faire arrêter ces massacres"

"Nous sommes réunis pour faire arrêter ces massacres contre les femmes, c’est dur pour toute la famille en ce moment, assure Suzette, une des tantes de Marie-Reine. Si on ne s’entend plus, il faut se quitter sans haine et sans crime".  

Marche blanche à Saint-Paul
Marche blanche à Saint-Paul ©Nakia Dany

Organisée par la famille de Marie-Reine, cette marche blanche lui rend hommage et permet aussi de dénoncer les violences intrafamiliales. 

"Comme un grand nombre de victimes, Marie-Reine avait signalé et porté plainte donc il y a un problème dans la protection des femmes victimes, assure Camille Labasse, de l’Union des Femmes Réunionnaise, présente dans le cortège. Nous avons besoin d’une loi cadre avec des juridictions spécialisées comme en Espagne".

Marche blanche à Saint-Paul
Marche blanche à Saint-Paul ©Nakia Dany

Un hommage dans l’Hexagone  

Samedi dernier, dans l’Hexagone, une marche blanche a aussi eu lieu près d’un mois après cette tragédie. Elle était organisée par l’association “Les Mamas qui déchirent”, à la demande de la famille de Marie-Reine. La mère de famille aujourd’hui disparue avait pour habitude de donner de son temps à ce collectif qui aide les personnes dans le besoin, et notamment les mamans.  

Retrouvez le reportage ci-dessous :

Féminicide : une marche blanche en hommage à Marie-Reine Hoarau

Des violences familiales  

Le 1er juin dernier, Marie-Reine a été tuée de plusieurs coups de couteau par son mari de 39 ans, sous les yeux de trois de leurs cinq enfants. L’homme avait d'abord pris la fuite, puis s'était rendu au commissariat. Il a été mis en examen pour homicide volontaire par conjoint et écroué à la prison de Corbas, selon les informations de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.  

Toujours selon nos confrères, Marie-Reine avait demandé le divorce, après 20 ans de vie commune, et cinq enfants nés de cette union. Le mari violent l'avait déjà menacée.