Saint-Philippe : la vidéo d’une interpellation des gendarmes fait polémique

sécurité saint-philippe
vodeo interpellation gendarmes Saint-Philippe 301120
©Capture d'écran
Ce lundi, la vidéo de l’interpellation d’un homme par des gendarmes circule sur les réseaux sociaux. Les commentaires sont nombreux. Le député Jean-Hugues Ratenon réagit lui aussi. Il souhaite rencontrer le patron des gendarmes de La Réunion.
Ce lundi, une vidéo montrant des gendarmes en train d’interpeller un homme qui semble ivre sur la voie publique circule sur les réseaux sociaux.

Les faits se seraient déroulés hier soir, dimanche 29 novembre, sur les lieux du dramatique accident de la route qui s’est produit à Saint-Philippe dans l’après-midi. Un motard et sa passagère ont perdu la vie dans un choc frontal avec une voiture.
   

Des techniques "à revoir" ? 

Les secours et les forces de l’ordre se sont rendus sur place. De nombreuses personnes étaient également présentes sur les lieux du drame. Sur les images, on voit un des gendarmes donner un coup de pied à l’individu, tandis que ses collègues tentent de le maîtriser. Un geste qui provoque de nombreuses protestations sur place. La scène n’est cependant pas visible dans sa totalité.

Pour l’instant la gendarmerie nationale, jointe par téléphone, évoque une arrestation sans débordement, même si les forces de l’ordre reconnaissent des techniques d’interpellation " à revoir ". Pour les autorités, il n’y aurait pas eu d’acharnement.

Les précisions de Valérie Filain.
Saint-Philippe : la vidéo d’une arrestation par les gendarmes fait le tour des réseaux sociaux ©Réunion la 1ère
 

Le député Jean-Hugues Ratenon réagit

La vidéo, largement partagée sur les réseaux sociaux, fait l’objet de nombreux commentaires. Le député La France Insoumise, Jean-Hugues Ratenon, a, lui aussi, réagi. Dans un post, il écrit :
 

" Si ces images sont vraies, en ma qualité de député, je condamne cela avec la plus grande fermeté. Dès mon arrivée, je demanderai audience au patron des gendarmes de La Réunion dans les locaux de Saint-Philippe. "


Et d’ajouter : " Nul n’est censé ignorer la loi et personne ne doit l’appliquer de son propre chef ".