Saint-Philippe : le vraquier en difficulté finalement remorqué au large de La Réunion

faits divers saint-philippe
Le vraquier Wugang Haoyun, battant pavillon britannique, a été remorqué vers le large
Le vraquier Wugang Haoyun, battant pavillon britannique, a été remorqué vers le large ©Mairie de Saint-Philippe
Les remorqueurs "Volcan" et "Bougainville" ont réussi ce vendredi après-midi à remorquer le "Wugang Haoyun" et à l’éloigner à une quarantaine de kilomètres au sud-ouest de nos côtes. Sa dérive depuis cette position ne menace plus les côtes réunionnaises.

Bonne nouvelle, le Wugang Haoyun, à la dérive depuis jeudi soir, ne menace plus les côtes réunionnaises. Les remorqueurs "Volcan" et "Bougainville" ont réussi ce vendredi après-midi à remorquer le vraquier battant pavillon britannique, et à l’éloigner à une quarantaine de kilomètres au sud-ouest de nos côtes.

Les travaux de réparation sont toujours en cours par l’équipe technique transférée à bord du vraquier en avarie depuis le "Vasileios". Ils devraient se poursuivre jusqu’à demain matin, samedi.

Le Champlain repositionné dans l'Ouest de l'île

Au regard de la situation, le Champlain a d’ores et déjà quitté la zone pour rejoindre le Grand port Maritime, où il reste en alerte en cas de rejets d’hydrocarbure observés sur le Tresta Star, cet autre navire qui s'est, lui, échoué sur la pointe du Tremblet lors du passage du cycone Batsirai.

Hier jeudi, vers 23h00, le Wugang Haoyun avait été signalé en panne de propulsion au Sud de La Réunion. Dans la nuit, le préfet de La Réunion avait alors transmis à l’armateur du navire une mise en demeure lui demandant de faire cesser immédiatement le danger.

C'est ainsi que les deux remorqueurs du Port ont par la suite été réquisitionnés et que le Champlain des FAZSOI a reçu l’ordre d’appareiller pour se rendre sur la zone afin d’assurer une mission de surveillance des opérations.

En parallèle, l’armateur a affrété le navire de servitude mauricien "Vasileios" pour acheminer des techniciens et les pièces de rechange nécessaires aux réparations.

Revoir le reportage de Réunion La 1ère :

Encore un navire en difficulté au large de Saint-Philippe