Réseau électrique pas assez puissant : deux boulangers en colère dans le Sud

artisanat saint-pierre
Manque de puissance électrique : deux boulangers en colère
©Suzette Emma
Olivier Mulot et Dominique Dremeau sont deux boulangers associés, en conflits avec EDF. Depuis l'ouverture de leur commerce il y a un an, la puissance électrique est insuffisante et ils subissent des coupures incessantes. Ils estiment leurs pertes quotidiennes entre 200 et 300 euros.
Avec pas moins de cinq coupures par heure, les deux boulangers de Bois d'Olive à Saint-Pierre sont excédés. Impossible de faire fonctionner le four, la climatisation et le réfrigérateur en même sans que l'électricité ne se coupe. Une situation intenable pour Olivier Mulot et Dominique Dremeau, deux associés boulangers qui ont ouvert leur commerce en avril 2018. Depuis, leur quotidien de travail est un calvaire et ils estiment ne pas pouvoir assurer le bon fonctionnent de leur entreprise.

Des coupures d'électricité qui entraînent des retards dans la production de pain et donc une perte économique. Ils estiment perdre jusqu'à 300 euros par jour. Un constat ingérable pour cette jeune entreprise.



 
Manque de puissance électrique : deux boulangers en colère
©Suzette Emma


Depuis deux ans, les deux boulangers réclament une extension de leur réseau électrique pour augmenter la puissance, mais au grand désarrois des deux artisans, pas de réponse d'EDF.

Nos journalistes ont réussi à contacter le distributeur d'électricité. EDF affirme que le dossier est en cours de traitement et que des travaux devraient être réalisés d'ici quinze jours.