publicité

Saint-Pierre : une gérante de salons esthétique en garde à vue

La gérante de trois instituts d'Esthétique est en garde à Saint-Pierre. Il lui est reproché d'avoir mis en danger la vie de ses clientes en utilisant des techniques médicales sans la moindre compétence. Elle est entendue pour exercice illégale de la médecine et blessures involontaires. 

© Réunion la 1ère
© Réunion la 1ère
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Une femme de 33 ans, gérante des instituts d'esthétique Derma-Nüde et Celestetic, à Saint-Paul et Saint-Pierre est en garde à vue dans les locaux de la brigade des recherches de Saint-Pierre pour exercice illégal de la médecine, blessures involontaires par personne morale avec interruption totale de travail inférieure à trois mois et mise en danger de la vie d'autrui avec risque de mort immédiate et d'infirmité. 
Sont mis en cause, deux appareils ! La cryolipolyse et le micro-needling.

D'autres salons concernés par les plaintes ?

Le premier est censé faire maigrir les clientes grâce à un froid extrême et le second, permettrait de rajeunir la peau du visage grâce à des micro-aiguilles qui viennent la perforer et ainsi lutter contre le vieillissement du derme. Ces deux techniques, facturées 192 euros la prestation, seraient à l'origine d'incidents graves qui ont abouti à une plainte de l'ordre des médecins, alerté par l'association des médecins esthétiques. Selon l'ordre des médecins, cette affaire ne serait que la partie visible de l'Iceberg. D'autres salons d'esthétique sont dans le viseur. 

Le reportage de Laurent Figon et Laurent Pirotte.

Perquisition Centre esthétique
Reportage  -  Réunion la 1ère  -  Laurent Figon et Laurent Pirotte

 

1 518 595 476

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play