Agression d'une adolescente à Saint-Pierre : les deux jeunes complices présumés écroués

faits divers saint-pierre
Le tribunal de Saint-Pierre.
©Loïs Mussard
Les deux mineurs mis en examen pour complicité de tentative d'assassinat sur la jeune Morgane, le 21 avril dernier, ont été maintenus en détention provisoire à l'issue de leur passage devant le juge des libertés, ce lundi, au tribunal de Saint-Pierre.

Le soir du 18 avril, la jeune Morgane, 14 ans, était retrouvée grièvement blessée dans les hauts de Terre-Sainte, après deux jours de disparition. Victime de violents coups portés à la tête, la jeune fille avait été laissée pour morte en contrebas de la route par trois camarades âgés de 14 et 15 ans.

L'enquête a conduit à l'identification de trois adolescents et l'auteur principal, son ex-petit-ami qui aurait été le seul à lui avoir porté les coups, a été mis en examen et écroué pour tentative d'assassinat.

Les trois suspects derrière les barreaux

Les deux autres mineurs mis en examen, eux, pour complicité, avaient demandé un délai devant le juge des libertés et de la détention. Le magistrat a prononcé leur maintien en détention à l'issue de leur présentation ce lundi, comme l'a indiqué la procureure de Saint-Pierre Caroline Calbot dans un communiqué.

Lors de sa prise en charge par les secours après qu'on l'ait retrouvée grâce aux indications données par l'un de ses amis, la jeune Morgane se trouvait dans un état tel que son pronostic vital était alors engagé.

La victime dans un état stable

Elle a été victime de coups violents portés à la tête. Elle a depuis été tiré du coma dans lequel elle avait été placée et son état serait désormais stable, selon les déclarations faites par ses proches en début de semaine.

C'est le principal mis en cause, son ex-petit-ami, qui lui avait donné rendez-vous le samedi précédent, dans l'après-midi, avant qu'elle ne soit finalement agressée.