La police recherche toujours les parents du nouveau-né abandonné à la Ravine-des-Cabris

faits divers saint-pierre
couche pour bébé
©(NEVILLE MOUNTFORD-HOARE / MAXPPP)
Un bébé a été abandonné, vendredi dernier, dans la cour d’une famille de la Ravine-des-Cabris, à Saint-Pierre. Depuis, l’enquête avance péniblement. Cet abandon est rare, les parents sont toujours recherchés. Le bébé a été confié à l’aide sociale à l’enfance.
Trois jours après avoir été découvert dans la cour d’une famille à la Ravine-des-Cabris, le bébé va bien et est en bonne santé. Après avoir été hospitalisé à la maternité du CHU Saint-Pierre, il a été confié à l’aide sociale à l’enfance.
 

L’enquête se poursuit

Depuis vendredi dernier, l’enquête avance péniblement. La police recherche toujours les parents qui ont abandonné leur bébé dans la cour d’une maison.

Regardez l'interview de la procureure de Saint-Pierre :
Bébé abandonné à la Ravine-des-Cabris, itw Caroline Calbo
 

Jusqu’à 7 ans de prison

"Pour le moment, l’enquête n’a pas permis de les retrouver, nous la poursuivons, affirme Caroline Calbo, procureure de Saint-Pierre. Nous devons retrouver les parents. Il peut leur être reproché un délaissement de mineur pour lequel il encourt sept ans d’emprisonnement".

"Cet abandon est rare car la plupart du temps, les femmes qui ne souhaitent pas garder leur enfant accouchement sous X,
rappelle Caroline Calbo. Cet abandon révèle surtout une détresse sociale évidente".

Dans quelles circonstances ce bébé a-t-il été abandonné ? Où se trouve sa maman ? L’enquête devra permettre de répondre à ces questions.

Regardez les précisions de Réunion La 1ère :
 

Un nourrisson de quelques heures

Vendredi 20 novembre, cet enfant qui venait tout juste de naître a été déposé dans la cour de Monique, dont le prénom a été modifié. Il était posé sur un plan de travail, sous la pergola de la maison, à l’abri du vent. "En ouvrant la fenêtre et les volets, j’ai vu le bébé posé sur un drap, abandonné, raconte Monique. Il était nu et avait encore son cordon ombilical. Il avait quelques heures seulement".

Sous le choc, cette femme a alerté immédiatement la police. "J’espère qu’il aura un nouveau départ et une belle vie dont je fais partie".
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live