Le tribunal administratif examine l’arrêté municipal de Saint-Pierre contre la mendicité

justice saint-pierre
tribunal administratif de Saint-Denis La Réunion
Tribunal administratif de Saint-Denis. ©Willy Thévenin
L’arrêté municipal contre la mendicité dans certaines rues de Saint-Pierre est examiné par le tribunal administratif, ce vendredi 29 juillet. Un recours a été déposé contre le texte qui interdit de faire la manche dans l’hypercentre de la commune, depuis le 15 juillet.

Il y a eu les réactions sur les réseaux sociaux, les communiqués des politiques de l’opposition et ce vendredi matin un référé liberté, déposé par Me Lucie Kerachni en soutien à un SDF de Saint-Pierre, avec l’aide de l’opposant Jean-Gaël Anda.

Ce recours demande l'abrogation de l'arrêté municipal.

Regarder le reportage de Réunion la 1ère :

Saint-Pierre : l'arrêté anti mendicité devant la justice

Audience devant le tribunal administratif

L’audience s’est tenue dans la matinée de ce vendredi 29 juillet au tribunal administratif de Saint-Denis, mais la mairie de Saint-Pierre a demandé un délai pour produire des documents, notamment des procès-verbaux de plaintes.

Décision attendue dans les prochains jours

La décision sera rendue soit demain matin, samedi 30 juillet, soit en début de semaine prochaine. Cet arrêté municipal fait suite, selon la mairie de Saint-Pierre, à des plaintes de commerçants en raison d’incivilités de certains SDF, peu nombreux.

Une interdiction qui a fait réagir

Il interdit temporairement de faire la manche dans certaines rues du centre-ville, jusqu’au 31 août, et permet aux policiers municipaux d’intervenir en cas de problèmes.

Dans le même temps, cette décision a suscité un tôlé, et une manifestation est organisée demain, samedi 30 juillet, à 11h à Saint-Pierre.