Le Monument préféré des Français : à la découverte du temple Narasingua Péroumal de Saint-Pierre

histoire saint-pierre
Temple Narasingua Péroumal Ravine Blanche Saint-Pierre 060720
©Loïs Mussard
Il fait partie de l’un des 14 édifices sélectionnés pour le concours "Le Monument préféré des Français 2020". Le temple Narasingua Péroumal de la Ravine Blanche à Saint-Pierre a été fondé il y a 160 ans. Lorsque l’histoire rencontre la religion et la culture réunionnaise, visite guidée.
Ce sont des Indiens originaires du Tamil Nadu, arrivés dans l’île au 19ème siècle, qui ont fondé le temple Narasingua Péroumal. Situé à la Ravine Blanche à Saint-Pierre, il est devenu au fil des années, un monument incontournable de l’histoire de La Réunion.
 
Temple Narasingua Péroumal Ravine Blanche Saint-Pierre 060720
©Loïs Mussard
Une lampe à huile perpétuant la lumière. Des couleurs chatoyantes ornant les symboles sur les murs et plafonds. Des statues et des bas-reliefs réalisés avec un respect des détails. Entrer dans le temple de la Ravine-Blanche est une invitation à la découverte du Tamil Nadu.
 

" A l’époque, on n’avait pas la possibilité d’aller souvent en Inde, par rapport aux moyens de transport et de communication, donc on a voulu donner cette sculpture aux gens qui n’ont pas pu se rendre en Inde pour découvrir les différents temples. "

Patrice Gobalsing | Secrétaire association temple Narasingua Peroumal

 
Temple Narasingua Péroumal Ravine Blanche Saint-Pierre 060720
©Loïs Mussard
Permettre aux pèlerins de renouer avec leurs racines. Un défi que se sont lancés les engagés Indiens arrivés là au 19ème siècle suite au naufrage de leur bateau au large de Saint-Pierre.
 

" Les engagés, quand ils sont arrivés, ils n’avaient pas les moyens de faire un édifice tel. Ils ont fait ça en bois sous tôles, mais avec la foi et la dévotion, ils ont réussi à rassembler du monde et à réaliser cet édifice. "

Patrice Gobalsing

 
Du temple en bois sous tôle au sanctuaire de pierre, 160 ans d’histoire et de travaux. Les plus marquants ont été réalisés de 1997 à 2010 sous la houlette d’architectes, d’artisans, de sculpteurs et de peintres originaires du Tamil Nadu.
 
Temple Narasingua Péroumal Ravine Blanche Saint-Pierre 060720
©Loïs Mussard
Tous venus restaurer le sanctuaire en s’inspirant de l’Agama, un terme Sanskrit signifiant "tradition" ou encore "hérité du passé". Un héritage transmis de génération en génération selon Patrice Gobalsing. Le secrétaire de l’association du temple Narasingua Péroumal rappelant que la statue centrale est l’originale, celle qui a été sauvée des eaux à l’époque.
 

" C’est une statue qui est unique dans l’Océan Indien, qui est représentée par moitié homme et moitié lion, qui correspond à une incarnation de Vishnu. "

Patrice Gobalsing

 
Vishnu, le protecteur. Et Narasimha, l’homme-Lion, l’un de ses 10 avatars à qui le temple de la Ravine Blanche est principalement dédié. Un édifice singulier où des milliers de croyants et de touristes se rendent tous les ans pour prier ou immortaliser un lieu, carrefour des croyances, de la culture et des traditions.

Reportage de Loïs Mussard et Laurent Josse.
©Réunion la 1ère

Et vous pouvez vous aussi soutenir la candidature du temple réunionnais en votant en sa faveur :Les votes sont ouverts depuis ce lundi et jusqu’au 26 juillet prochain, avant la finale qui sera diffusée sur France 3 en septembre prochain.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live