Son embarcation chavire au large de Saint-Pierre, un pêcheur sain et sauf

faits divers saint-pierre
Loïs Mussard : Joël Nicole
Joël Nicole était lui aussi en train de pêcher sur le dcp (dispositif de concentration de poissons) à 6 miles nautiques des côtes de la Ravine blanche (soit environ 10km) à bord de l’Oscar lorsqu’il a vu le Paille en queue se retourner avec un pêcheur à bord. ©Loïs Mussard
Un drame a été évité au large de Saint-Pierre, ce mardi 21 avril. Vers 10h, l’embarcation d’un pêcheur professionnel s’est retournée. L’homme seul à bord a pu être sauvé grâce à la présence d’un autre pêcheur à proximité.
Le pire a été évité ce matin, vers 10 heures, ce mardi 21 avril, au large de Saint-Pierre. Un pêcheur professionnel a été surpris par une vague plus importante que les autres.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère : 
L’embarcation d’un pêcheur professionnel s’est retournée ce mardi. L’homme seul à bord a pu être sauvé grâce à la présence d’un autre pêcheur à proximité.

Son bateau « Le Paille en Queue » chavire, se retourne et envoie son propriétaire à la mer. Le pêcheur professionnel prend un coup à la tête, mais parvient à s’extirper du bateau.
 
Pêcheur sauvé : Loïs Mussard
Le pêcheur (en bleu) a pu être récupéré par un autre professionnel. La SNSM s’est rendue sur place. Elle a posé une balise sur le bateau qui a chaviré avant un possible remorquage dans deux jours lorsque la météo sera plus propice. ©Loïs Mussard
 

Un autre pêcheur à proximité

Il est alors repéré par un autre pêcheur. Joël Nicole était lui aussi en train de pêcher sur le DCP (Dispositif de Concentration de Poissons) à six miles nautiques des côtes de la Ravine blanche (soit environ 10km) à bord de l’«Oscar » lorsqu’il a vu « Le Paille en queue » se retourner avec un pêcheur à bord. Il s’est aussitôt rapproché pour repêcher le propriétaire du bateau qui s’en sort physiquement indemne. Vers 14 heures, Joël Nicole est rentré au port avec à son bord le miraculé.
 
sauvetage du pêcheur : Joël Nicole
C’est grâce à la présence de Joël Nicole à proximité de la zone de naufrage que le pêcheur a pu être sauvé. ©Loïs Mussard
 

Un remorquage impossible pour l'instant

La SNSM s’est rendue sur place. Elle a posé une balise sur le bateau retourné. Avec des vagues de 2 à 3 mètres de hauteur, du vent et des creux importants, il est impossible de récupérer l’embarcation dans l’immédiat. Un remorquage est envisagé dans deux jours lorsque la météo sera plus propice.