Féminicide à Sainte-Marie : il découvre sa fille dans un bain de sang

faits divers sainte-marie
Féminicide à Sainte-Marie : le père de la victime témoigne.
Féminicide à Sainte-Marie : le père de la victime témoigne ©Daniel Fontaine
A Sainte-Marie, un homme aurait tué sa compagne avant de se suicider en se jetant du pont de la ravine Charpentier, ce vendredi 4 mars. Le père de la victime a retrouvé sa fille dans un bain de sang. Il témoigne.

"Mes petits-enfants m'ont appelé, et m'ont dit "pépé, viens, maman est à terre". Alfred Ramassamy est totalement sous le choc.

Plusieurs coups à la tête

Tôt ce matin, il a retrouvé sa fille dans un bain de sang, à son domicile à Sainte-Marie. Son conjoint l'aurait tué de plusieurs coups à la tête avant d'aller se donner la mort en se jetant du pont de la ravine Charpentier, sur la quatre-voies.  

Alfred Ramassamy habite juste à côté de chez sa fille. Ce matin, il était dans son parc avec les animaux lorsque ses petits-enfants l'ont appelé. La fille aînée venait de retrouver sa maman inanimée.  

Un bain de sang

"J'ai cru qu'elle avait fait un malaise alors je suis venu voir, raconte Alfred Ramassamy. Quand je suis arrivé, elle était dans le sang, elle ne bougeait pas du tout, du tout, plus rien". "Je ne pensais pas qu'une telle chose puisse arriver et voilà le drame gran matin", ajoute-t-il.  

Un gendre "agressif"

Entre colère et tristesse, ce grand-père reconnaît que son gendre était agressif, surtout "depuis l'an dernier". "Mais ma fille ne me disait pas trop, elle ne racontait pas ses histoires", explique-t-il.  

Habituellement cette mère de famille de 56 ans prend son café le matin avant de faire son ménage. "Sans doute, quand elle faisait la vaisselle, il est venu la taper par derrière", pense le père de la victime.  

Avant de se jeter du pont

Le drame s'est produit tôt ce vendredi matin. L'homme âgé d'une cinquantaine d'années aurait tué sa compagne de plusieurs coups à la tête.

Le meurtrier présumé a ensuite pris sa voiture avant de s'arrêter du pont de la ravine Charpentier pour se donner la mort.  

Deux autopsies

Le parquet annonce qu'une procédure judiciaire en flagrance a été ouverte du chef d’homicide volontaire par conjoint. Des autopsies des deux corps auront lieu lundi et mardi, annonce la procureure de la République, Véronique Denizot.