Sainte-Rose : 147 kilos de zamal saisis dans des sacs de sport

faits divers sainte-rose (réunion)
Les gendarmes saisissent 147 kilos de zamal dont 1 kilo de résine à Sainte-Rose
Les gendarmes saisissent 147 kilos de zamal dont 1 kilo de résine à Sainte-Rose. ©Gendarmerie de La Réunion
A Sainte-Rose, les gendarmes ont fait une importante saisie de zamal dans des sacs de sport. 147 kilos de zamal dont 1 kilo de résine ont été découvert par la patrouille de la brigade locale. Plusieurs individus ont été interpellés.

Le 17 juin dernier, en début de soirée, les gendarmes ont découvert 147 kilos de zamal dont 1 kilo de résine dans des sacs de sport à Sainte-Rose. C’est dans une zone boisée, à proximité du port de la ville, que la patrouille a fait cette importante saisie.

Engagés à la demande du CORG, Centre d'Opérations et de Renseignement de la Gendarmerie, sur une présence suspecte, la patrouille de la brigade locale se sont rapidement rendus sur les lieux. Arrivées sur place, les forces de l’ordre interpellent un individu se trouvant au contact de 19 sacs contenant les stupéfiants. A leur arrivée, plusieurs individus prennent la fuite.

Les gendarmes saisissent 147 kilos de zamal dont 1 kilo de résine à Sainte-Rose
Les gendarmes saisissent 147 kilos de zamal dont 1 kilo de résine à Sainte-Rose ©Gendarmerie de La Réunion

L’ensemble des trafiquants interpellé

Un appui est immédiatement sollicité au sein de la Compagnie de gendarmerie de Saint-Benoît, se matérialisant par l'engagement des personnels de la Brigade de Recherches, l’Escadron de Gendarmerie Mobile, du Peloton de Surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie de Saint-Benoît. Un renfort qui leur a permis d’interpeller deux autres individus ayant pris la fuite en véhicule.

Au total, 8 personnes ont été placées en garde à vue et entendus, 4 font l'objet d'une convocation en justice et 4 autres ont été présentés hier, mardi 21 juin, devant le Juge des Libertés et de la Détention en vue d'une comparution immédiate ce mercredi.

Une enquête menée sous le contrôle du parquet de Saint-Denis qui a permis d’identifier et d’interpeller l'ensemble des trafiquants. Des perquisitions ont été réalisées avec l'appui du Groupe d’Investigations cynophile. Un échange de renseignement est également réalisé avec les autorités mauriciennes.