publicité

Sakifo

rss

Sakifo 2018 : un risofé au son de Zarlor Nout Péi

C’est une des traditions du Sakifo, le Risofé est le rendez-vous du dimanche matin. Chaque année, barquette à la main, les spectateurs ont droit à un concert gratuit sur la jetée de Terre-Sainte. C’est fois, c’est la formation Zarlor Nout Péi  qui a fait danser et chanter le public venu en nombre.

© Lise Hourdel (Réunion la 1ère)
© Lise Hourdel (Réunion la 1ère)
  • Par Lise Hourdel
  • Publié le
Il fallait être matinal, ou ne s’être pas couché du tout, pour assister au début du concert. A 8h, ce sont d’abord les élèves de l’école de musique de Saint-Pierre qui ont assuré la première partie. Puis, à 9h, Zarlor Nout Péi est monté sur scène pour un show de plus de 2 heures.

La formation rassemble les leaders de 3 groupes emblématiques de la musique réunionnaise des 30 dernières années. Thierry Gauliris, Tikok Vellaye et Frédéric Joron, accompagnés de la fine fleur des musiciens péi, ont ainsi fait revivre au public une partie de l’histoire de la musique de La Réunion, des années 80-90.

Malgré le vent et les averses, les artistes n’ont rien lâché, le public non plus. Même les 15 minutes d’interruption pour décrocher une bâche malmenée par les rafales de vent n’ont pas découragé les spectateurs venus en nombre. Avec ou sans parapluie mais le plus souvent sous de belles éclaircies, ils ont ainsi dansé et chanté aux rythmes des ségas et maloyas les plus connus.

Un concert matinal sur la jetée de Terre-Sainte, le quartier des pêcheurs de Saint-Pierre. Un quartier qui chaque année prend plaisir à perpétrer la tradition du risofé. Un gazon de riz chauffé et une saucisse pété ou bien la morue, c’est selon les goûts.

Les barquettes ont été préparées par l’Association des Femmes de Marins Pêcheurs de Saint-Pierre, l’AFEMAR. Près de 90kg de saucisses et 60 kg de morue cuisinés pour au final écouler jusqu’à  500 repas.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play