Salazie : cultures détruites par les fortes pluies, 85% des agriculteurs du cirque sont touchés

agriculture salazie
Glissement de terrain à Plateau Wickers  agriculture Réunion chouchou
Glissement de terrain à Plateau Wickers ©Laurent Figon
L’agriculture du cirque va peiner à se relever de ce nouvel épisode de fortes pluies. Durant tout le week-end, des trombes d’eau se sont abattues sur une grande partie du département, et particulièrement sur le cirque de Salazie.

85% des agriculteurs de Salazie ont été touchés par les intempéries du week-end. L’épisode de fortes pluies intervient après les deux cyclones de cette saison.

Difficile dans ces conditions de remonter la pente pour les agriculteurs du cirque, estime Harry Lucilly, élu en charge de l’agriculture à la maire de Salazie.  

Salazie : les agriculteurs paient un lourd tribut aux fortes pluies

Demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle

La municipalité demande ce lundi 4 avril aux services de l’Etat de classer la commune en état de catastrophe naturelle.  

« On a pas connu autant de pluies depuis 1998 ", indique Harry Lucilly. Près de 700 mm sont tombés en 24 heures, " c’est énorme ", ajoute-t-il. Pour les habitants, l’heure est au nettoyage.  

L’élu estime que si la pluie a cessé, tout n’est pas terminé. Pour lui, le pire reste à venir au niveau des axes routiers surtout, dès que le soleil sera de retour.    

De nombreuses cultures maraîchères détruites

Les volumes d’eau importants ont gorgés les sols d’eau. Plusieurs glissements de terrain se sont produits dans le cirque. Mickaël Turpin, agriculteur au Plateau Wickers a ainsi vu une partie de ces treilles de chouchou détruite.

Glissement de terrain à Plateau Wickers agriculture Réunion boue roche
Glissement de terrain à Plateau Wickers ©Laurent Figon

2 000 m² de cultures ont ainsi été ensevelis sous une coulée de rochers et de boue. L’éboulis, amené par une cascade, s’est produit dimanche matin. La moitié de l’exploitation a alors été détruite, le reste n’est pas pour autant sauvé.  

Glissement de terrain à Plateau Wickers agriculture Réunion chouchou
Glissement de terrain à Plateau Wickers ©Laurent Figon

La boue est passée sous les 3 000 treilles restantes, rendant l’accès impossible pour l’entretien et la récolte de la production de chouchous.  

Regarder le reportage de Réunion la 1ère :

     

Salazie : 85% des agriculteurs ont subi de lourdes pertes

Replanter, une fois encore

A Mare-à-Citons, l’eau, venue d’une ravine et de la route départementale, a détruit toutes les cultures sur la parcelle d’un hectare de Bob Nourry.

Fortes pluies champs inondés agriculture Mare-à-Citrons à Salazie La Réunion
Culture inondée à Mare-à-Citrons, dans le cirque de Salazie. ©Laurent Figon

Le maraîcher a vu son local technique inondé et une parcelle, préparée pour être mise en culture cette semaine, devra être retravaillée. Une tâche énorme sur 4 hectares. Salades, courgettes et persil devaient y être plantés. " Difficile de reprendre courage ", avoue le jeune maraîcher.  

Les légumes ne repousseront pas de suite, l’agriculture du cirque va mettre du temps à se relever de ce nouvel épisode de fortes pluies. Le soleil, quand il reviendra, achèvera de détruire les cultures déjà meurtries.