Une opération de vaccination éphémère de 4 jours lancée à Salazie

coronavirus salazie
Salazie cirque mairie 170321
©Géraldine Blandin

La campagne de vaccination dans les écarts se poursuit désormais à Salazie. Au programme, 4 jours de vaccination pour permettre aux habitants de bénéficier de la vaccination sans avoir à se déplacer trop loin. Sur 4 jours, 360 personnes devraient être vaccinées.

Après Mafate au début du mois, Cilaos les 12 et 13 mars, c’est au tour du cirque de Salazie de bénéficier de l’opération " Aller vers ". Des opérations de vaccination sont ainsi organisées sur 4 jours. Ces mercredi 17 et jeudi 18 mars, elles se déroulent respectivement à Hell-Bourg et dans le village de Salazie.

La semaine prochaine, mercredi 24 et jeudi 25 mars, les équipes de la Croix-Rouge et de l’ARS s’installeront à Mare à vielle place puis à Grand-Ilet.

90 personnes vaccinées par jour sur 4 jours

Ce mercredi matin, c’est à la mairie Annexe de Hell-Bourg qu’une tente a été installée. 90 doses par jour sont disponibles, au total 360 personnes sur 7 000 habitants seront ainsi vaccinées sur 4 jours.

Le maire de Salazie, Stéphane Fouassin, estime ce chiffre encore insuffisant et demande à ce que d’autres opérations de vaccination soient organisées sur sa commune.

Le reportage de Réunion la 1ère.

Campagne de vaccination : opération éphémère à Salazie ©Réunion la 1ère

Eviter les longs déplacements

Cette opération de vaccination éphémère est appréciée des Salaziens, qui évitent ainsi de longs déplacements jusqu’à Saint-André pour se faire vacciner. Elle vient en complément des 8 centres de vaccination déjà ouverts dans l’île.

Elle s’adresse aux personnes de plus de 65 ans ayant des comorbidités et à toutes les personnes de plus de 75 ans. Même un peu inquiets, les Salaziens ont répondus présents.

Coronavirus : opération de vaccination à Salazie ©Réunion la 1ère

Un cluster en février et 5 nouveaux cas covid la semaine dernière

Sur la commune de Salazie, 5 personnes ont été testées positive au Covid du 6 au 12 mars. Bien que considéré comme un écart, le cirque n’est pas épargné par le coronavirus. Le mois dernier, un cluster était identifié à Grand-Ilet, suite à une veillée funéraire.

25 personnes cas positifs au Covid était alors recensées, une campagne de dépistage massif était déclenchée. 473 tests avaient alors été réalisés sur 2 jours.