Salon de l’Agriculture 2022 : 22 exposants représenteront La Réunion de 26 février au 6 mars

agriculture
Salon International de l'Agriculture 2022 la vanille de La Réunion IGP à l'honneur 11022
©Chambre d'Agriculture de La Réunion
Après son annulation en 2021, le Salon International de l'Agriculture fait son retour en 2022. Dans deux semaines, 22 exposants locaux iront représenter La Réunion et son savoir-faire. Les produits locaux et leur dérivés seront présentés sur 600 m² de stands. La vanille IGP sera à l'honneur.

22 exposants réunionnais iront vendre leur savoir-faire au Salon de l’Agriculture de Paris du 26 février au 6 mars. Le Village Réunion sera situé au Pavillon des régions d’Outre-Mer et du Monde, du parc des expositions de la Porte de Versailles.

La Vanille de La Réunion à l'honneur, mais pas seulement

600 m² seront dédiés aux productions de La Réunion. Ananas, confitures, confiseries, épices ou encore plantes aromatiques et artisanat s’afficheront. Côté gastronomie, les recettes du chef péi Sébastien Catherine seront présentées. Membre des Toques blanches Réunion, il participe pour la première fois, c’est donc avec un peu de stress qu’il aborde ce " gros challenge ". Son objectif : " sublimer les produits locaux de La Réunion ".

Regarder le reportage de Réunion la 1ère : 

L’IGP Vanille, label Indication Géographique Protégée qui reconnait l’excellence de la vanille de La Réunion pour la 1ère fois, sera mis en avant, insiste Serge Hoareau, vice-président du département chargé de l’agriculture.

Salon de l'agriculture, interview de Serge Hoareau, vice-président du département chargé de l'agriculture ©Réunion la 1ère

Espoir pour certains, malgré le contexte sanitaire 

Un rendez-vous attendu, qui pour certains signifie l’espoir " d’un renouveau " près la période "compliquée" liée au contexte sanitaire, explique Patricia Arnout, future exposante spécialisée dans les cosmétiques à base de plantes locales. Le passage du cyclone Batsirai est aussi présent dans les esprits, du fait des importants dégâts qu’il a occasionné pour le secteur agricole notamment.

Pour d’autres, le contexte sanitaire, ayant entraîné l’annulation de la précédente édition du Salon de l’Agriculture, reste bien présent à l’esprit. Les exposants espèrent que malgré l’obligation du pass sanitaire, les visiteurs seront nombreux.