Série de cambriolages à Ravine à Malheur

faits divers
Cambriolages à la Possession
©Laurent Figon

Voitures caillassées, maisons cambriolées, les habitants de Ravine à Malheur vivent dans la peur depuis plusieurs mois. Les auteurs de ces méfaits, pourtant identifiés, ne sont toujours pas inquiétés. Le Procureur de la République a été interpellé.     

Un habitant témoigne, protégé par une capuche. Il dit ne plus dormir sereinement. Le quartier de Ravine à Malheur est depuis plusieurs mois, en proie à une montée de délinquance. Les maisons sont régulièrement visitées et cambriolées, les pare-brise explosés, les carrosseries abimées. Le sentiment d’insécurité grandit jour après jour. 

Cambriolages à la Possession
©Laurent Figon

Devant la gravité de la situation, certains envisagent même de quitter ce quartier jusque-là tranquille et d’aller vivre ailleurs.

Les auteurs des méfaits identifiés par les caméras de surveillance

 

Les habitations sont pour plusieurs d'entre-elles équipées de systême de vidéo surveillance. "Les auteurs de ces méfaits sont parfaitement identifiés mais continuent d'aller et venir dans le quartier en toute impunité" toujours selon cet habitant.

Le reportage de Géraldine Blandin et de Laurent Figon.

Cambriolages en série dans le quartier de la Ravine à Malheur à La Possession

Plusieurs plaintes ont été déposées. Les habitants se sont tournés vers le Procureur de la République pour que les auteurs répondent de leurs actes et que le quartier retrouve sa sérénité.