Les Seychelles refusent les voyageurs passés par La Réunion, Mayotte et l'Europe

océan indien
Air Seychelles
À compter du mercredi 18 mars 20h00, les voyageurs ayant séjourné à Mayotte, à la Réunion et en Europe ne pourront plus poser leurs pieds sur le sol Seychellois.
Le Département de la Santé Publique a annoncé la nouvelle mesure hier soir. Suite à la multiplication de cas en Europe, le gouvernement Seychellois a décidé d'autoriser uniquement ses ressortissants à revenir au pays. Ils devront cependant passer quatorze jours de quarantaine dans un bâtiment militaire. Cette mesure risque d'impacter fortement l'économie du pays qui repose principalement sur le tourisme européen. Ce lundi 16 mars, l’ensemble des acteurs économiques du pays a rencontré le Président de la République de Seychelles, Danny Faure, pour anticiper la crise économique liée au coronavirus.
 

4 personnes testées positives au COVID19


Deux Seychellois de retour d'Italie et deux Néerlandais ont contracté le virus. Ils avaient tous voyagé sur le vol EK705 de la compagnie Emirates le 11 mars dernier. Le couple Seychellois avait voyagé en 1ère classe et n'avait eu de contact qu'avec les équipes médicales qui avaient organisé son transfert vers un bâtiment militaire situé à Perserverance sur l'île de Mahé.
Le couple Hollandais avait, pour sa part, voyagé en classe économique et séjourné au moins une nuit dans un hôtel de Beau Vallon. Le reste des passager, dont un groupe d’enfants ayant voyagé en Russie, est resté confiné.
 

Des stocks pour plusieurs mois


Depuis ce lundi 16 mars, les écoles publiques et privées, l’université, la Cour de Justice, de nombreux restaurants et le seul cinéma de Mahé ont fermé leurs portes. Les rassemblements sont déconseillés et les centres commerciaux, toujours ouverts, se vident. Cependant, la Seychelles Trading Compagny, l'entreprise publique de distribution agroalimentaire, et la SEYPEC (Seychelles Petroleum Company) l'entreprise pétrolière publique, affirment que les stocks devraient permettre au pays de tenir plusieurs mois. 

Les Seychellois unis pour faire face à l'épidémie


L'ensemble des acteurs politiques a appelé à "l'union nationale" pour faire face à l’épidémie et ses conséquences. Dans ce contexte, le Ministre des Finances, Maurice Loustau-Lalanne a annoncé qu'un nouveau budget devrait être voté dans les prochains jours. Vendredi, le président de la république, Danny Faure, devrait s'exprimer sur les chaînes publiques.    
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live