Seychelles : l'ex-président a félicité son successeur

élections
Wavel Ramkalawan
Wavel Ramkalawan, président des Seychelles, démocratiquement élu le 24 octobre 2020 ©Capture d'écran Facebook Le Seychellois
La transition présidentielle se prépare en bonne intelligence. Danny Faure, l'ancien président, a appelé son successeur pour le féliciter. Lors de cet entretien, Wavel Ramkalawan a réaffirmé son amitié à Danny Faure qu'il compte associer, comme tous les Seychellois, au développement de l'archipel. 
L'élection présidentielle des Seychelles illustre, par les urnes, la volonté de changement des électeurs. Après 43 ans d'un règne sans partage de : "United Seychelles (US)", parti unique pendant plus de 30 ans, Danny Faure, le président depuis quatre ans, vient d'être remercié par les urnes. Wavel Ramkalwan, 59 ans, pasteur anglican et leader de Linyon Demokratik Seselwa (Union démocratique des Seychelles), est arrivé en tête du scrutin présidentiel avec 54,9% des suffrages écrit Financial Afrik

Sa victoire est totale. Il est élu à la tête de l'archipel et ses représentants sont majoritaires à l'assemblée en décrochant 25 sièges sur 34, soit plus des 2/3 du parlement. La tâche s'annonce cependant immense. La crise covid a engendré une crise économique. La contraction prévue en 2020 devrait être de 15,9% au minimum. La seconde vague, qui balaye l'Europe rend, les projections et la reprise incertaines. 
 

De la dictature vers la démocratie 


Les Seychelles ont accédé à l'indépendance le 29 juin 1976. L'avenir de l'ex-confetti de l'empire Britannique, est confié à Sir James Mancham. Mis en place par la couronne, le président est renversé par son Premier ministre en 1977 lors d'un coup d'État sanglant
Il tentera vainement de reprendre la main, mais son complot, armé de 1981, échoue comme ses tentatives de reconquête de la présidence par les urnes en 1993 et 1998. 

C'est d'ailleurs en 1993, que les premières élections multipartites sont organisées aux Seychelles. La pression internationale a eu raison de la volonté de France-Albert René de conserver un seul et unique parti. Malgré ce changement, il se maintient à la tête du pays jusqu'en 2016.
 

Des défis immenses 


Cette prise de pouvoir de Wavel Ramkalawan a surpris tous les observateurs extérieurs. Le petit pays était dirigé depuis 43 ans par l'Union des Seychelles (les noms de ce parti changeaient au fil des ans, mais pas le parti, ni sa direction). Danny Faure avait succédé en 2016 à James Michel, qui lui-même était "l'héritier" en 2004 de France-Albert René.
D'inspiration socialiste, les implacables premiers gouvernements des Seychelles ont suivi la tendance économique mondiale. Doucement et inexorablement, le pays s'est ouvert au marché. Il tire, aujourd'hui, l'essentiel de ses revenus des banques et du tourisme. 

Cette économie, comme pour tous les pays du monde, a été fragilisée par la covid-19. 2020 a été difficile et 2021 s'annonce très compliquée, sans oublier les défis environnementaux entre autres. Bref, le nouveau gouvernement a une tâche immense devant lui.

President elect Ramkalawan to meet with outgoing President Faure this afternoon Seychelles’ President elect, Wavel...

Publiée par Le Seychellois sur Dimanche 25 octobre 2020

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live