Seychelles : les discothèques ont rouvert

maladie
Les discothèques ont rouvert depuis une semaine 22 juillet 2022
(Illustration) ©Capture d'écran Seychelles News Agency (Nation des Seychelles)
Les mesures sanitaires (Covid) sont levées, une à une, sur l'archipel. Le 14 juillet dernier, le gouvernement a autorisé les boîtes de nuit à rouvrir leurs portes, les rassemblements en plein air et les cérémonies religieuses. Le masque reste obligatoire dans les avions et dans les transports en commun.

Les Seychelles ont retardé au maximum, la levée des mesures sanitaires. Alors que de nombreux pays réinstaurent le masque, exigent le QR code et incitent à une nouvelle dose vaccinale pour se protéger de la Covid, l'exécutif de l'archipel vient d'alléger les restrictions. 

Depuis le 14 juillet 2022, soit un peu plus d'une semaine, les discothèques ont rouvert leurs portes et les rassemblements en extérieur, sont autorisés. 

Le docteur Jude Gédéon, le commissaire de la Santé publique, explique à Seychelles News Agency : "Nous n'avons pas constaté d'augmentation importante des cas après les célébrations de la fête nationale. C'est une très bonne nouvelle et une meilleure nouvelle encore est que nous n'avons pas constaté d'augmentation des admissions."

En clair, les voyants sont au vert. Cependant, le port du mas que demeure obligatoire dans les transports en commun et les avions. 

La vigilance est recommandée 

Cette levée des restrictions sanitaires ne signifie pas la disparition du risque infectieux. Les services de santé des Seychelles ont enregistré une augmentation de la circulation virale. Elle est passée de 5% en janvier, à 20% en juillet 2022, cependant le nombre de malades, enregistrés, reste faible. En 7 jours, les médecins soulignent que les personnes positives développant des symptômes oscillent en 20 et 25. Elles sont touchées, mais peuvent se soigner à domicile. 

Le Docteur Gédéon et son homologue de l'Agence des soins de santé, Dr Danny Louange, invitent la population à se faire à nouveau vacciner. Les stocks sont disponibles. Pour l'instant, seuls 40 288, soit 41% ont pris un troisième rappel et 3 074 un quatrième rappel.

Comme dans de nombreux pays, le nombre de candidats aux vaccins contre la Covid s'érode au fil du temps. Un constat qui inquiète. Les restrictions, levées le 14 juillet, peuvent être réinstaurées si besoin.