Seychelles : un Français suspecté du meurtre de sa compagne devant le juge le 8 juin

faits divers
Beachcomber devenu le Club Med
©Capture d'écran YouTube

La justice seychelloise soupçonne un ressortissant français d'avoir maquillé le meurtre de sa concubine en suicide. Les faits remontent au 27 avril 2021 au Club-Med hôtel de Sainte-Anne. Le suspect est en détention provisoire depuis le 5 mai. Il comparaîtra devant la Cour suprême le 8 juin.

Les Seychelles, le lagon, le sable blanc, le soleil, l'océan, une lune de miel sur une île privée, un cocotier, toutes ces images sont réelles. Elles sont véhiculées depuis des décennies par la publicité et les reportages, cependant parfois, derrière cette vision idyllique se noue des tragédies. Que s'est-il passé dans une chambre de l'hôtel du Club-Med sur l'île de Sainte-Anne le 27 avril 2021 ?

Le mois dernier, la police seychelloise est appelée à venir le plus vite possible sur l'île de Mahé. Une Française, de 32 ans, a mis fin à ses jours dans sa chambre de l'hôtel 5 étoiles du Club-Med. Comment une telle tragédie peut-elle survenir dans un lieu dédié au romantisme, à la joie et aux vacances ? 

Les premières investigations ne parviennent pas à répondre de manière satisfaisante à ces interrogations basiques. L'audition du compagnon (35 ans) et l'autopsie de la victime ont convaincu le juge de placer ce témoin en détention provisoire, le 5 mai 2021, nous apprend Seychelles News Agency.

Le suspect devant la Cour suprême le 8 juin

 

La justice seychelloise, comme la justice mauricienne s'appuie sur le droit britannique. "L'accusé" est retenu pour éviter qu'il se soustrait à la justice, cependant, il comparaît libre. L'instruction s'effectue à l'audience devant le juge. Accusation et défense font valoir leurs arguments. Si le juge estime que les charges sont suffisantes, alors le prévenu sera jugé. 

Le 8 juin 2021, le suspect comparaîtra à 13h30 devant la cour suprême. Il devra déterminer s'il plaide coupable ou non-coupable. 

Si cette affaire est un meurtre, maquillé en suicide, de nouvelles investigations seront menées pour cerner la personnalité de l'accusé.

Cette affaire a pour cadre l'un des endroits les plus prisés de l'océan Indien. La chaîne Beachcomber a implanté l'un de ses fleurons sur l'île de Sainte-Anne en 2001. Le Club-Med a conclu l'achat de cette structure en 2017 et en a pris possession en mai 2020.