Soan : du maloya au succès

société
Soan, le retour
©Laurent Figon
Rouler, maloya et scène de liesse à l'arrivée de Roland Garros ce lundi pour accueillir le garçon, vainqueur de « Voice kids ». La jeune star à la mèche bleue ne réalise toujours pas ce qui lui arrive     
 
" Félicitation Soan" c'est ce qu'on peut lire sur l'une des nombreuses pancartes à l'extérieur de l'aéroport Roland Garros ce lundi matin. Il y a aussi des grappes de ballons blancs, un petit orchestre et des femmes qui virevoltent, elles dansent au rythme d'un rouler, en attendant que sorte la jeune star.
 
accueil de Soan
©Laurent Figon

Famille, amis, fans sont là pour accueillir l'adolescent à la mèche bleue qui a fait connaître à la Métropole, le maloya, ce chant plaintif des esclaves, inscrit depuis 2009 au Patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

" C'est la fierté de toute la famille et de la Réunion toute entière " dit une dame proche du garçon.
" Soan la met la Rénion en ler " dit un cousin. Et voilà le jeune garçon qui sort entouré de ses parents, fatigué visiblement par le voyage et qui sourit en voyant ce comité d'accueil bruyant.
On le serre dans les bras, on l'embrasse, on caresse les cheveux,  que de témoignages d'amour , d'admiration et de tendresse, le vertige continue pour l'enfant qui assure " ne pas réaliser ce qui lui arrive, se sentir plus mûr, il prendra les choses comme elles arrivent ".
 
accueil de Soan
©Laurent Figon
Après les températures fraîches de l'hexagone, Soan retrouve en ce lundi matin, son île et un ciel humide, lourd, prêt à lâcher de l'eau à tout moment. " La pluie li ve tomber " ! 

Le reportage de Jean-Régis Ramsamy et de Laurent Figon
©reunion



    
Les Outre-mer en continu
Accéder au live