publicité

Tabac : 8 fois plus de points de vente, « scandaleux » (Dr Mété, addictologue)

Invité de la matinale de Réunion la 1ère radio, le Dr David Mété relativise la portée de la Journée mondiale sans tabac. Satisfait de la hausse du prix des cigarettes, il est en revanche très remonté contre les élus réunionnais, complices à ses yeux du lobby du tabac.

© Réunion la 1ère (Philippe Dornier)
© Réunion la 1ère (Philippe Dornier)
  • Philippe Dornier
  • Publié le , mis à jour le
À la boulangerie, chez le marchand de journaux, dans les stations-services : « il y a 8 fois plus de points de vente par rapport à la moyenne hexagonale » constate le Dr Mété. « Ça normalise le tabac, ça favorise son initiation chez les jeunes, ça diminue les chances de s’arrêter pour des fumeurs » de même que « la vente du tabac au détail ou à crédit, complètement illégales. »

Politiques : le double discours

Une loi de 2008 régule pourtant la vente du tabac : inappliquée par les politiques, « sous prétexte de préserver leur fiscalité » dénonce celui qui est aussi secrétaire de la Fédération Régionale d’Addictologie. « Ils n’ont pas intérêt à ce qu’il y ait moins de fumeurs, même si les collectivités s’occupent normalement de la santé des Réunionnais… sacré paradoxe ! » Des élus que David Mété accuse de faire « la défense du lobby du tabac. C’est quelque chose de scandaleux. »
Prix en hausse, ventes en baisse

Moins de cigarettes vendues depuis 3 ans, « c’est grâce aux augmentations de prix » analyse l’addictologue. « On vise un prix de 10€ pour le paquet de cigarettes. Je pense que ce sera dissuasif, 10€ c’est une barrière psychologique. Maintenant, on ne peut pas aller vers le prohibitif, on risque de favoriser la contrebande. »


Le vapotage, une mode ?

La e-cigarette est plus testée par les adolescents que les adultes : « Ces objets sont séduisants, avec des écrans couleurs, des tas de parfums. Malheureusement on peut avoir des jeunes qui vont commencer par la cigarette électronique et vont être tentés de passer au tabac, dans le sens inverse de ce qu’on espère » s’étonne le Dr Mété.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play