Christian Jacob en campagne pour la candidate Valérie Pécresse à La Réunion

politique le tampon
Christian Jacob en visite à La Réunion
Christian Jacob s’est rendu sur l’exploitation de Jean-Bernard Hoarau, l’ancien président de la FDSEA ©Lyz Dumont
Christian Jacob, le patron du parti Les Républicains, est en visite à La Réunion. Après avoir rencontré Serge Hoareau, le président de l’Association des maires, il s’est rendu sur l’exploitation de Jean-Bernard Hoarau, l’ancien président de la FDSEA. Syndicat agricole qu'il connait bien...

Cette année 2021 s'achève sur une note décidément très politique à La Réunion. Après Fabien Roussel, candidat communiste aux élections présidentielles de 2022, au tour de Christian Jacob de visiter le département.

Arrivé hier jeudi pour une visite de quatre jours, le patron du parti Les Républicains a débuté sa visite ce vendredi 17 décembre par une rencontre avec Serge Hoareau, le président de l'Association des maires de La Réunion, et par ailleurs maire de Petite-Ile.

Regardez le reportage de Réunion la 1ère :

Visite à Petite-Île puis au Tampon

Les deux hommes ont échangé sur différentes problématiques du territoire : le logement, le pouvoir d'achat ou encore la crise sanitaire. De cet échange, Christian Jacob retient "la nécessité de prendre en compte les spécificités de La Réunion".

Dans l’après-midi, il s’est rendu au Tampon, sur l’exploitation de Jean Bernard Hoarau, l’ancien président de la FDSEA, La Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles. Un syndicat que Christian Jacob connait bien puisqu’il a été lui-même par le passé, à la tête de cette organisation au niveau national.

Christian Jacob dans la campagne réunionnaise

Ce dernier s’est montré à l’écoute des doléances du monde agricole local, ce qui laisse l’espoir pour les principaux intéressés de celles-ci être prises en compte dans le futur programme de Valérie Pécresse, la candidate LR pour ces présidentielles.

Les agriculteurs espèrent un soutien plus fort de l’Etat pour l’agriculture réunionnaise, en particulier dans le secteur de la canne. Christian Jacob a d’ailleurs pu se rendre compte de visu de l’importance de la filière dans l’île. "Moi, je suis un paysan, j’ai besoin d’aller sur le terrain et de rencontrer des agriculteurs. (…) Cette filière canne c’est elle qui structure l’ensemble de l’agriculture réunionnaise", a-t-il déclaré.

Demain, samedi, l’homme politique rencontrera les représentants locaux de l’industriel Tereos ainsi qu’une partie des autres acteurs de la canne dans l’île.