Gilets Jaunes : les "2zan du QG Zazalé"

social le tampon
QG Zazalé Gilets Jaune Tampon rond-points des Azalées 2 ans 030120
©Willy Fontaine

Installés sur le rond-point des Azalées au Tampon depuis 2 ans, des Gilets Jaunes ont décidé de continuer à porter les revendications exprimées lors de la crise des Gilets Jaunes. Date anniversaire ce dimanche 2 janvier, les militants organisaient une journée festive au rythme du maloya.

Plus qu’un lieu de revendication, le QG Zazalé est désormais devenu un lieu de vie. D’un morceau de tôle, quelques palettes et canapés au départ, le lieu est devenu un véritable village deux ans plus tard. Le QG Zazalé a pris forme le 3 janvier 2019, après l'essoufflement du mouvement des Gilets Jaunes. 

QG Zazalé Gilets Jaune Tampon rond-points des Azalées 2 ans 030120
©Willy Fontaine

Une "autre manière de vivre"

Plusieurs espaces ont vu le jour au fil du temps sur le rond-point des Azalées au Tampon. Un espace culturel, un espace de troc ou encore un espace pour planter, et bien sûr un espace pour échanger. Tous les lundis soir, ils se réunissent pour s’exprimer, discuter de l’avenir.

QG Zazalé Gilets Jaune Tampon rond-points des Azalées 2 ans 030120
©Precilla Ethève
QG Zazalé Gilets Jaune Tampon rond-points des Azalées 2 ans 030120
©Willy Fontaine
QG Zazalé Gilets Jaune Tampon rond-points des Azalées 2 ans 030120
©Precilla Ethève

Pour certains, comme Coralie, ce lieu de vie a changé la leur. Désormais, la jeune femme est convaincue qu’il est possible d’évoluer sans le "système". Elle y trouve aussi un accompagnement social, y a appris le "planter pour manger" et le partage. " Au final, le Zazalé i fé tout ce que l’Etat i fé pa ", conclut Coralie.

QG Zazalé Gilets Jaune Tampon rond-points des Azalées 2 ans 030120
©Precilla Ethève

Un lieu "d’expérimentation" pour l’avenir

Plus qu’une manière de vivre, les occupants du QG Zazalés veulent y développer une vision d’avenir pour la société. Des grands thèmes y sont ainsi débattus comme la question de la leucose bovine ou encore la lutte contre "gentrification de Manapany", explique Dovic, résident du QG.

Reportage de Réunion la 1ère.

Deux années pour le QG Zazalé

730 jours plus tard, le dernier bastion des Gilets Jaunes est toujours sous la menace d’une expulsion. Pas de quoi inquiéter les résidents, qui ont déjà une solution de repli. Ils sont même à la recherche d’un terrain pour s’y installer durablement.

QG Zazalé Gilets Jaune Tampon rond-points des Azalées 2 ans 030120
©Willy Fontaine