réunion
info locale

Municipales 2020 : dann ker Le Tampon [DATA]

élections le tampon
Le Tampon vue aérienne Cilaos 110220
©RB / Imaz Press Réunion
Avec ses 78 629 habitants, la commune du Tampon est la plus importante de la Casud. Dirigée par André Thien-Ah-Koon, la commune verra ses 49 conseillers municipaux, parmi lesquels son maire, renouvelés à l’issue des élections municipales des 15 et 22 mars prochains.
D’une superficie de 165,4 km², Le Tampon est une des plus vastes communes de l’île. Elle compte 78 629 habitants, selon le recensement 2017 de l’INSEE. De 1968 à 2016, sa population est donc passée de 31 378 à 77 283 personnes. On enregistre désormais près de 467 habitants par km².

Les Tamponais représentent un peu plus de 9% de la population réunionnaise, faisant de la commune, la 4ème la plus peuplée après Saint-Denis, Saint-Paul et Saint-Pierre.

 

23% des Tamponnais ont moins de 14 ans


Les moins de 14 ans sont la tranche de population la plus nombreuse au Tampon, ils représentent ainsi plus de 23% des habitants. Sur les 18 035 marmailles tamponais, 9 848 sont scolarisés dans les 39 écoles maternelles et primaires de la commune. Les plus de 60 ans représentent, eux, 16,8% des habitants. 4,7% d’entre eux ont plus de 75 ans, soit 3 610 gramounes.

Les ménages tamponais sont pour 69% d’entre eux des familles, soit 21 079 ménages, dont 19,6% sont monoparentales. Près de 8 682 personnes vivent cependant seules. De 1968 à 2016, la structure des familles tamponaises est passée de 5,1 à 2,5 personnes.

 

Le nombre de logements multiplié par 5 en 50 ans


Si le nombre d’habitants à plus que doublé depuis 1968, le nombre de logements a en revanche été multiplié par 5 dans le même temps, passant ainsi de 6 815 à 33 602 en 2016. 54% des ménages ont emménagé au Tampon durant les 10 dernières années.

77 ,4% de ces logements sont des maisons, 22% des appartements. Des logements qui sont 91% d’entre eux des résidences principales. 51% des ménages tamponnais sont propriétaires, tandis que 44% sont locataires.

 

36,5% de chômage, 41% de pauvreté


Au Tampon, le taux de pauvreté est particulièrement important. Il atteint en effet les 41%. De plus, 36,5% des Tamponais sont au chômage, au sens du recensement. Seul 1 foyer fiscal sur 4 est imposé.

Sur les 50 342 habitants de 15 à 64 ans, 69,4% sont des actifs, et 44,1% d’entre eux ont un emploi. Il s’agit d’employés pour 35 %, puis de professions intermédiaires, d’ouvriers, d’artisans, commerçants, chefs d’entreprises, de cadres et enfin d’agriculteurs.

En 2018, 521 entreprises ont été créées sur la commune du Tampon, principalement dans le commerce, transport, hébergement et restauration et dans les services marchands aux particuliers.

 

3% des actifs tamponais prennent le bus


75,8% des 30 546 ménages tamponnais possèdent au moins une voiture, 24,2% n’en ont en revanche aucune. A noter, sur les 22 452 actifs de la commune, 12 705 travaillent sur la commune, soit 56,5%, mais seuls 3% des actifs du Tampon se rendent au travail en transport en commun.

Pour se déplacer, les Tamponais disposent du réseau Carsud et ses 40 lignes desservant Le Tampon, L’entre-Deux, Saint-Joseph, et Saint-Philippe. Ces quatre communes sont regroupées au sein de l’une des deux intercommunalités du Sud, la Casud. Elles regroupent à elles quatre 15% de la population réunionnaise.

 

Près de 59 000 électeurs en 2014


Traditionnellement à droite, la commune du Tampon devra renouveler ses 49 conseillers municipaux à l’occasion des élections municipales des 15 et 22 mars prochains.  Les près de 59 000 électeurs de la commune désigneront dans le même temps leur maire, mais aussi les élus communautaires qui siegeront à la Casud.

En 2014, ils avaient renouvelé, à l’issue du 2nd tour, dans ses fonctions André Thien-Ah-Koon par 49,77% des voix exprimées, devant Paulet Payet, 33,03%, et Jean-Jacques Vlody, 17,18%. Le taux d’abstention avait alors atteint 29,09%. 

Les maires du Tampon depuis 1945

 
  • 2014 : André Thien-Ah-Koon (DVD)
  • 2010 : Paulet Payet (UMP)
  • 2006 : Didier Robert (UMP)
  • 1983 : André Thien-Ah-Koon (RPR puis UMP)
  • 1953 : Paul Badré (UDR puis RPR)
  • 1947 : Roger Bénard
  • 1945 : Edgar Avril