Municipales au Tampon : André Thien-Ah-Koon réélu [RESULTATS]

élections le tampon
André Thien Ah Koon
©Imaz Press Réunion
André Thien-Ah-Koon enregistre un score de 65,64 % des voix contre 34,36% pour Nathalie Bassire.
Il avait manqué 500 voix à André Thien-Ah-Koon pour être élu au premier tour. Pour cette seconde manche qui l’opposait à la députée Nathalie Bassire, le maire sortant décroche 65,64 % des voix (20 516 voix sur 33 330 votants au total). Un score sans appel face aux 34,36% de son opposante (10 738 voix). Il est donc réélu à la tête de la commune sudiste.

Au Tampon, le maire sortant, André Thien Ah-Koon avait obtenu 48.29% des suffrages le 15 mars. La députée Nathalie Bassire (19.04%) a quant à elle été rejointe par Monique Bénard (17.17%) entre les deux tours.

 

 

Réactions


Le maire réélu André Thien-Ah-Koon est évidemment aux anges. "Cette confiance renouvelée m’impose de prendre en compte l’importance de votre vote : plus que jamais, nous devons relever les défis qui nous attendent. Je salue la lucidité des Tamponnais : leur choix est sans appel !", indique-t-il dans un communiqué en soulignant cette "victoire éclatante", celle "de toute une équipe".

Il poursuit : "C’est la reconnaissance du travail accompli par le conseil municipal sortant à qui je veux rendre hommage ; c’est aussi l’adhésion aux projet que nous portons avec la nouvelle équipe, et qui représentent, pour la nouvelle mandature, en terme d’investissement plus de 500 millions d’euros sur 6 ans".

André Thien-Ah-Koon a également un mot pour ses soutiens "C’est aussi la victoire d’un large rassemblement reflétant différentes sensibilités. Je remercie tous les leaders représentant différents courant d’opinion, qui nous ont apporté leur soutien au second tour et qui ont contribué à magnifier notre victoire.
A partir de demain, l’heure est au travail. Dans les missions qui nous attendent, il n’y a pas de place pour les querelles ou divisions, tant les défis sont importants
".

Le vainqueur conclut en évoquant la situation actuelle : "Le contexte de crise que nous connaissons nous dicte un devoir de responsabilité. Nous assumerons les charges qui nous incombent avec honneur et avec le sens du devoir, dans l’intérêt supérieur de la population. Nous mobiliserons toute nos compétences et notre énergie pour accomplir au mieux notre mission en étant prêts aux sacrifices nécessaires quelle que soient les difficultés afin de servir au mieux notre population et bâtir l’avenir de notre
commune
".

De leur côté, Nathalie Bassire et Monique Bénard ont, elles aussi, réagi : "Nous tenons avant tout à remercier l’ensemble des électeurs, nos colistiers, nos militants et nos sympathisants qui nous ont accordé leur confiance. Nous prenons acte du résultat. Dans un contexte d’abstention très importante, qui interpelle et questionne, le candidat adverse a été élu par à peine 1/3 des électeurs inscrits".

"Avec de modeste moyens humains, matériels et financiers notre score est honorable face à la liste de TAK ( Mairie + CASUD + CCAS) / Michel Fontaine ( Saint-Pierre + CIVIS) /Cyrille Melchior (Département) / Bernard Picardo ( Chambre des métiers et de l’artisanat) / Ibrahim Patel ( CCIR) / Jean Jacques Vlody… Nous serons au conseil municipal comme au conseil communautaire une opposition forte, active, vigilante et intransigeante", promettent-elles.


Le Tampon en quelques chiffres


D’une superficie de 165,4 km², Le Tampon est une des plus vastes communes de l’île. Elle compte 78 629 habitants, selon le recensement 2017 de l’INSEE. De 1968 à 2016, sa population est donc passée de 31 378 à 77 283 personnes. On enregistre désormais près de 467 habitants par km².
 

La carte des résultats