Tampon : 12 000 gramounes répondent à l’appel de la journée départementale

société le tampon
Tampon : 12000 gramounes répondent à l’appel de la journée départemental
©Loïs Mussard
Après la Ravine Blanche à Saint-Pierre en 2017, c’est à la SIDR 400 au Tampon que les gramounes avaient rendez-vous ce 28 octobre. 12 000 personnes ont fait le déplacement pour la Journée Départementale des Personnes Agées, JDPA. Une journée pour recréer du lien social.
Il a fallu quelques manœuvres et beaucoup de dextérité pour permettre l’accueil des centaines de bus venus de toute l’île avec leur flot de visiteurs, impatients à l’idée de louper quelques bribes de la messe dominicale. La célébration est de tradition à l’occasion de la Journée Départementale des Personnes Âgées.

Les 12 000 gramounes, chaises et pliants sous le bras, se sont empressés de trouver une place où se poser sous le chapiteau géant de la SIDR 400 au Tampon. Pour les autres, le parasol était de rigueur, car avec le soleil, la chaleur était de la partie. 

Regardez le reportage de Loïs Mussard :  

Des ateliers ludiques et pratiques

Animée par des violonistes, flutiste, guitariste, percussionnistes et une belle chorale, la messe était à la hauteur des grands événements du calendrier de l’année liturgique. Le temps d’obtenir leur bénédiction de la part du père Sylvain, curé de la Paroisse du Tampon, les fidèles enfilent capelines et chapeaux, direction les différents ateliers mis en place pour l’occasion.

Pratiques pour les uns avec les conseils en matière d’aides et d’accompagnements à domicile dispensés par les techniciens du conseil départemental et autres organismes partenaires. Ludiques pour d’autres avec des séances de massage pratiqués par des kinésithérapeutes spécialisés. Autre stands pris d’assauts, ceux de la coiffure et de la manucure. L’occasion de se faire beaux et belles pour le fameux bal la poussière.
 
Tampon : 12000 gramounes répondent à l’appel de la journée départemental
©Loïs Mussard
 

"On est venu de La Montagne pour danser…"

Là encore pas question de déroger aux attentes de la 3ème jeunesse, car lorsqu’il est question de faire la fête : "On est venu de La Montagne pour danser", entendait-on dans les commentaires lancées à la volée. Ginette, elle, a décidé de se faire belle. "Je suis handicapée, mais je suis curieuse de découvrir tout ce qu’il y a car d’habitude je ne sors pas de chez moi", dit-elle en arborant ses ongles maculés d’un vernis rose bonbon.

A chacun son ticket pour ne pas se bousculer et faire face à une demande importante avant les premières annonces sono du non moins incontournable Joël Bègue. L’animateur a été décoré de la médaille départementale du mérite pour ses 30 ans d’engagement auprès des gramounes. L’humour était aussi de la partie avec Marie-Alice Sinaman et Thierry Jardinot, qui n’ont pas pris une ride, mais une salve d’applaudissements mérités.     
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live