publicité

Télé Kréol en sursis

Depuis le 15 juillet, les téléspectateurs de Télé Kréol n’ont plus qu’un écran noir sur la TNT. La chaîne associative locale située à Saint-Paul doit mobiliser 200 000€ pour continuer à diffuser sur le câble.
 

© Thierry Chapuis - Réunion La 1ère
© Thierry Chapuis - Réunion La 1ère
  • Alexis Vallée
  • Publié le , mis à jour le
Une chaîne réunionnaise, une chaîne de partage mais une chaîne en danger. Depuis ce lundi 15 juillet 2019, Télé Kréol ne peut plus être diffusée sur la TNT qui offre gratuitement une dizaine de chaînes sur les télévisions réunionnaises.

Ce média associatif n’a aucun salarié, il fonctionne grâce à une dizaine de pigistes et de bénévoles. Il vit des subventions de l’Etat et des collectivités territoriales qui lui permettent d'être à jour de la Sacem, le service qui autorise la télé et la radio à diffuser de la musique. 
 

Une diffusion limitée


Le service qui gère la couverture de la TNT à La Réunion (ROM 1) demande 200 000€ à Thierry Araye, le directeur et fondateur de Télé Kréol, pour continuer à émettre la chaîne. Une cagnotte en ligne a été lancée le 5 juillet dernier mais elle n’a pas mobilisé les fonds suffisants, malgré l’attachement des Réunionnais pour l’association. 

Depuis la fin de son émission sur la TNT, Télé Kréol a perdu prés de 97% de ses télespectateurs. Pour le moment, vous pourrez regarder les images et les clips de la "chaine Peï" sur Parabole ou les bouquets payants de Canal +.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play