Testés positifs au Covid, des Réunionnais se retrouvent bloqués à Dubaï

coronavirus
20171122 Avion
©Gilbert Hoair (Réunion la 1ère)
Des Réunionnais partis en vacances à Dubaï ont été testés positifs au Covid-19 sur place. Certains n’ont pas pu prendre leurs vols retour, passant " du rêve au cauchemar ".

Dubaï est une destination qui a attiré les Réunionnais durant les vacances. Actuellement hôte de l’exposition universelle, la ville est réputée pour son architecture futuriste et prisée pour le shopping et les activités insolites, notamment dans le désert.

Tests positifs pour une cinquantaine de voyageurs

Parmi des Réunionnnais ayant séjourné dans la ville des Emirats-Arabes-Unis, une cinquantaine n’a pu reprendre leurs avions pour rentrer à La Réunion. 

Plusieurs d’entre eux devaient rentrer la semaine dernière, mais leur test Covid pré-embarquement s’est révélé positif. Une douzaine de personnes de Grand-Coude, dans les Hauts de Saint-Joseph, partis en voyage organisé sont ainsi bloqués, et ils ne sont pas les seuls. D’autres groupes connaissent le même sort, eux aussi testés positifs au coronavirus.

" Le rêve est passé au cauchemar "

Sur une famille de six personnes, venue passer leurs vacances à Dubaï du 3 au 12 janvier, une femme puis son mari sont positifs. Depuis le mercredi 12 janvier, ils sont bloqués à l’hôtel dans une chambre.

Une situation difficile pour ces vacanciers, qui ne parlent pas anglais. Faute d’information, ils prennent des renseignements sur les réseaux sociaux via un groupe destiné aux Français confinés à Dubaï. A l’issue de leur quarantaine en fin de semaine, ils referont un test PCR pour pouvoir reprendre l’avion.

Le témoignage d'une Réunionnaise bloquée à Dubaï après avoir été testée positive au Covid. ©Réunion la 1ère

 

Un surcoût de voyage hors-forfait

Ces vacanciers malades subissent donc un surcoût de voyage, leur forfait se limitant à six nuits d’hôtel. De plus, s’ils n’ont pas d’assurance couvrant leurs frais médicaux, ils doivent payer les soins, y compris en cas d’urgence vitale.

Depuis un an, Dubaï attire de nombreux touristes grâce à une politique très allégée de restrictions sanitaires.

Erratum

Contrairement à ce que nous avions écrit précédemment, ces vacanciers n'ont pas voyagé sur la liaison aérienne directe mise en place recemment au départ de La Réunion et assurée par la compagnie Etihad Airways. Nous publions ci-dessous le droit de réponse du tour opérateur de Dubai, A. World Events, qui affrète un avion de la compagnie Etihad Airways pour effectuer ces vols directs entre la Réunion et Abu Dhabi. 

1/ Les personnes citées dans votre reportage n’ont jamais fait partie d’aucun de nos packages donc de nos vols. D’après nos informations, ces personnes sont passées par la compagnie Emirates et Air Austral via l’ile Maurice après avoir acheté leur séjour dans une agence de voyage de La Réunion.

2/ Tous les passagers de notre première rotation qui prenait le vol retour sont rentrés à La Réunion, sans aucune personne restée bloquées à Dubai.

3/ Lors de notre deuxième vol retour 7 passagers testés positifs on en effet été placés en isolement dans l’hotel novotel 4 étoiles dans lequel ils ont séjourné dans le cadre de leur package, entièrement pris en charge par notre équipe réunionnaise sur place d’après des protocoles que nous avons mis en place a cet effet.

4/ Tous nos passagers, sans exception ont souscrit auprès de nos agences partenaires à la Réunion une assurance Covid couvrant les frais médicaux et de quarantaine liés à la contraction du Covid à Dubai. Notre équipe se charge même d’assister les passagers avec leur démarches auprès des assurances.