Tir de flash-ball au Port en 2014 : le procès du policier reporté

justice
La Cour d'Assises de Saint-Denis Réunion
La Cour d'Assises de Saint-Denis ©Willy Fontaine
Le procès du policier du Port, accusé de tir de flash-ball sur un jeune Portois de 16 ans en 2014, a été une nouvelle fois renvoyé. Un des assesseurs a contracté le Covid-19.

Ce lundi 2 mai 2022, le procès de Philippe Payet, le policier qui a blessé à l'œil un jeune Portois en 2014, a été une nouvelle fois repoussé à une date ultérieure. La raison : la contamination au Covid-19 de l'un des assesseurs. Le procès avait pourtant commencé à la Cour criminelle de Saint-Denis, mais avait déjà été suspendu à cause de cet assesseur malade.

      

Rappel des faits

L'affaire remonte à la nuit du 1er au 2 de février 2014. Ce soir-là, le Port s'embrase. Un équipage de la brigade anticriminalité intervient pour disperser un groupe de jeunes dans une petite rue se trouvant à proximité de l'avenue Rico-Carpaye. L'un des quatre policiers de l'équipage fait usage de son LBD 40, un "lanceur de balle" et blesse Steeve Chafri, 16 ans au moment de faits. L'adolescent est touché en plein visage et perd définitivement l'usage d'un œil.

Le policier encourt quinze ans de réclusion criminelle.