Tourisme : 600 000 visiteurs à La Réunion d’ici la fin 2018 ?

tourisme
Tourisme
©IRT
Forte des bons chiffres du 1er semestre 2018 en matière de fréquentation touristique, la Région Réunion annonce sa nouvelle stratégie à l’occasion des Assises régionales du Tourisme. Un secteur d’activité prioritaire.
 
Près de 200 professionnels du tourisme étaient réunis ce lundi 17 septembre au MOCA, dans les hauts de Saint-Denis, pour les Assises régionales du Tourisme. L’occasion d’abord pour le président de Région, Didier Robert, de dresser le bilan du dernier schéma de développement et d’aménagement touristique de La Réunion.
 

Une économie qui se structure


Avec 241 579 visiteurs sur le 1er semestre 2018, la fréquentation touristique se porte bien. Elle augmente ainsi de plus de 10%, d’après les chiffres communiqués la semaine passée. De bons résultats qui pour Didier Robert sont le fruit de la stratégie menée sur les 8 dernières années.

L’accompagnement du secteur hôtelier, permettant d’augmenter le nombre de chambres disponibles, ou encore l’accompagnement des activités de loisirs ont ainsi permis de  mieux configurer l’offre touristique, estime le président de la Région Réunion.  
 
La zone Sud Océan Indien est en pleine croissance, une dynamique dont il veut profiter. 3,6 millions de visiteurs visitent en effet le bassin chaque année.  Le tourisme reste donc un "secteur d’activité prioritaire".
 

Un nouveau schéma de développement


A l’occasion des Assises régionales du Tourisme, le nouveau schéma de développement et d’aménagement  touristique de La Réunion a été dévoilé. Il s’agit en fait des orientations de la stratégie qui sera mise en œuvre dans les 10 prochaines années.

Parmi les grands axes, figure la dimension « authenticité ». Selon Didier Robert, il faut ainsi renforcer cet aspect. Il annonce ainsi un plan d’action sur 3 ans pour la rénovation et le développement des gites et tables d’hôtes. 20 millions d’euros, fonds européens compris, y seront investis pour au final arriver à une centaine de structures de standing.

Et puis, l’environnement est aussi un secteur qui sera largement pris en compte. Le président de Région reparle ainsi de la création de l’Agence régionale de la biodiversité d’ici la fin 2018. La structure doit ainsi permettre la protection, mais aussi la valorisation, de la nature réunionnaise. Les acteurs du tourisme seront ainsi accompagnés dans la mise en place d’activité de " loisirs nature ".

Le reportage de Nadia Tayama et Jean-Claude Toihir.
©Réunion la 1ère
 

Objectif : 600 000 visiteurs en 2018


La forte fréquentation de ce 1er semestre, plus de 240 000 visiteurs, laisse ainsi penser que la barre des 600 000 touristes pourraient être atteinte d’ici la fin de l’année. En 2017, celle des 500 000 avait été dépassée. Le chiffre d’affaire du secteur s’en ressentirait alors, l’emploi également, et le milliard d’euros pourrait être atteint. C’est en tout cas le souhait des professionnels.

Des appels à projet ont d’ailleurs été lancés à leur destination pour leur permettre de développer leurs activités et ainsi améliorer et densifier l’offre. Une nécessité pour séduire un public en mutation. En effet, le vieillissement de la population oblige notamment à adapter l’offre aux besoins.

Autre modification, celle des habitudes de consommation des nouvelles générations. Ainsi, le numérique devra prendre une part importante. Un Français sur 2 réserve en effet, pour tout ou partie, sur internet.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live