publicité

Trafic de bébés Sri Lankais : une Réunionnaise veut porter plainte

Emilie Ducrot, Réunionnaise de 32 ans, a découvert qu'elle est originaire du Ski Lanka. Elle a peut-être été victime d'un trafic d'enfants. Elle veut porter plainte contre l'Etat français pour négligence.

Trafic d'enfants du Sri Lanka
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le
Emilie fait une enquête sur ses origines. Elle sait qu'elle a été adoptée, mais elle a découvert récemment que sa mère biologique est Sri Lankaise.

En cherchant sur Internet elle découvre qu'il y avait à  l'époque de sa naissance, un trafic d'enfants. Les bébés étaient volés dans les maternités par des trafiquants pour être proposés sur le marché de l'adoption en Europe.

Dans un documentaire diffusé en Hollande un médecin affirme que dans les années 80, il était payé pour sortir les bébés de la maternité, les remettre à des trafiquants, et dire aux parents que les enfants étaient décédés. 

Emilie Ducrot : "J'ai fait des recherches... des personnes ont été condamnées  et les noms apparaissent sur les documents qui me concernent, ça laisse peu de place au doute en fait... "

Elle va porter plainte contre l'Etat français pour négligence et partir au Sri Lanka pour tenter de retrouver sa famille biologique.

Sur le même thème

  • société

    Une tournée pour aider ceux qui aident

    Leur dévouement relève de la vertu. Ils ne comptent ni les heures, ni l'énergie dépensée, aidant familial c'est un sacerdoce ! A la Réunion, 46 000 personnes s'occupent d'un parent ou d'un proche malade ou diminué par un handicapé.  

  • société

    La République, fière de ses cadets

    Une belle cérémonie sur le tarmac de la base 181 ce vendredi matin. La sortie de la 14ème promotion des cadets de la police nationale. Après 12 mois de formation, ces jeunes vont assurer la paix et de la sécurité en commissariat ou à la Police de l'Air et des Frontières     

     

  • société

    2894 signatures contre le projet de carrière à Saint-André

    Grande mobilisation des riverains du chemin Patelin à Saint-André. Ce Jeudi après-midi, les pétitions contre le projet le projet de carrière seront remises au commissaire enquêteur. Entre les pétitions papier et celles en ligne, 2894 de signatures ont été été recueillies

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play