Trafic de drogue : Wilson Titus condamné à 6 ans de prison ferme

justice
Tribunal correctionnel
Tribunal correctionnel de Saint-Denis (La Réunion). ©Antoine Garnier
Après trois jours devant le tribunal correctionnel, le jugement est tombé vendredi soir pour Wilson Titus et 14 prévenus. Wilson Titus a été condamné à 6 ans de prison ferme dans ce trafic de drogue, installé au Chaudron, et dont il est présenté comme le cerveau de l’affaire.
Au bout de trois jours de procès devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis, Wilson Titus est fixé sur son sort. Le jugement a été rendu tard dans le asirée de ce vendredi 10 juillet. Quinze prévenus étaient à la barre pour ce procès d’envergure après plus de deux ans d’investigation.

Tous ont du s’expliquer sur leur rôle présumés dans un trafic de drogues d’une ampleur exceptionnelle. Cocaïne, MDMA, ecstasy, cannabis étaient ainsi vendus dans tout le département.
 

Les condamnations

Alors que dans la matinée du vendredi, les réquisitions sont allées de neuf ans de prison ferme à deux ans de prison avec sursis, selon les prévenus, les peines ont finalement été moindre. Wilson Titus aété condamné à une peine de 6 ans de prison ferme, la plus lourde, et à 8 000 euros d'amende, contre les 9 ans de prison et 20 000 euros d'amende requis.

Yohan Isana, considéré comme le chef de la filière d'importation écope de 5 ans de prison ferme et 8 000 euros d'amende. Les deux hommes sont les seuls à avoir été placés sous mandat de dépôt et à être repartis directement en prison hier soir. 

Les précisions de Harry Amourani, Jean-Régis Ramsamy et Willy Fontaine.
Trafic de drogue : Wilson Titus condamné à 6 ans de prison ferme ©Réunion la 1ère

 

Retour sur le démantèlement du trafic

Installé au Chaudron, Wilson Titus, est présenté comme le cerveau du trafic démantelé en avril 2018. Les policiers de la brigade des stupéfiants avaient alors réalisé un vaste coup de filet entre Saint-Denis, Saint-André et Saint-Gilles.

En se rendant au domicile de Wilson Titus, 44 ans, et sans emploi, les policiers avaient découvert cinq voitures, plus de 5 000 euros en liquide mais aussi une arme à feu. Titus Wilson se serait servis de plusieurs revendeurs pour écouler sa marchandise. Parmi eux, Yohan Isana, 31 ans, ou encore Ludovic Robert, 32 ans, surnommé l’Ours et présenté comme un lieutenant de Titus.

La drogue arrivait à La Réunion depuis la métropole via des mules, mais aussi via des colis. Wilson Titus aurait ainsi eu un complice, Julien Tortillard, sous-traitant de Chronopost, qui se serait chargé de la réception des colis.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live