publicité

Trafic d'êtres humains : des jeunes malgaches " vendues " 7 000 euros en Chine

Passeports confisqués, mariages forcés, plusieurs malgaches victimes d'une nouvelle affaire de traite d'êtres humains. cela se passe en Chine. L'une d'elles a pu échapper à son calvaire et témoigner.

© Getty Images
© Getty Images
  • Réunion 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Cette nouvelle affaire de traite d'êtres humains est dévoilée par nos confrêres de Radio France Internationale, au moins une dizaine de femmes malgaches seraient victimes de mariages forcés en Chine.

Les jeunes malgaches, contactées par l'une de leurs compatriotes, se sont envolées en septembre 2013 pour la Chine. Au bout du voyage, la promesse d'un emploi de serveuse, vendeuse ou femme de ménage, mais, dès leur arrivée, elles se voient confisquer leur passeport. Le piège se referme sur les jeunes femmes et la responsable de ce trafic d'êtres humains revend, sans scrupule, les passeports aux futurs maris chinois pour 60 000 yuans, environ 7 000 euros.
L'une des victimes de cet odieux trafic a pu s'échapper. Devant caméras et micros des journalistes, Voary a raconté son calvaire.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play